Connexion en tant que membre

Education Enseignement à distance Indonésie

Comment gérer l’école à distance en période de Covid-19 ? Rencontre avec la CPE du Lycée français de Jakarta


Ecole-distance-Covid-19-Lycee-Jakarta-UNE femmexpat 559x520Avec l'émergence de l'épidémie de coronavirus, le réseau d’enseignement français à l’étranger (AEFE) n’a pas échappé à la tourmente. La quasi-totalité des 522 établissements qui le composent ont du fermer leurs portes. Mais, dès les premières heures, les équipes se sont mobilisées pour permettre à tous les élèves de traverser cette période si difficile dans les meilleures conditions.

Comment gérer l'école à distance en période trouble et incertaine de Covid-19 ? Nous avons voulu avoir le point du point de vue du corps enseignant.

 

Rencontre avec Anne Droin, Conseillère Principale d'Education et Responsable Orientation au Lycée français Louis-Charles-Damais de Jakarta en Indonésie.

 

 

Comment vous êtes-vous organisé lorsqu'il a fallu fermer l'école ? 

Nous avons pu préparer dès janvier notre confinement car nous avons profité de notre réseau AEFE zone Asie-Pacifique avec l'exemple de ce qui se passait en Chine.

Dès début février, nous avions mis en place au Lycée les contrôles de température systématique, du gel hydro dans toute l'école, les informations spéciales Covid-19 aux élèves et à leurs familles.

Quand le gouverneur de Jakarta a décidé de la fermeture des écoles le 16 mars, nous n'étions pas étonnés et nous étions prêts pour un confinement. Les cours ont pu commencer aussitôt à distance et des ajustements ont été aussitôt pris en compte.

 

La transition avec le "online" a-t-elle été facile ?  Avez-vous pu bénéficier de l'exemple d'autres lycées ? 

Nous offrons à tous nos élèves la "Continuité pédagogique à distance" grâce au plan numérique très efficace déployé depuis 2 ans déjà au sein du Lycée.

Cette année les collégiens et lycéens étaient, dès septembre, équipés d'une tablette numérique prêtée par le Lycée et travaillent dessus avec leurs enseignants ou à la maison grâce à leur "environnement numérique de travail".

Au Primaire, les élèves disposaient en classe uniquement d'accès à quelques tablettes pilotées par leurs maîtres, mais ont pu en emprunter pour ceux qui n'en avaient pas à la maison.

Les élèves et leurs enseignants sont formés à cette utilisation des outils numériques car le Lycée veille à les accompagner depuis  2 ans.

 

Quels sont les gros challenges de l'école à distance du côté professeur / direction ? 

Ne perdre aucun élève en cours de route : nous en sommes à plusieurs semaines de confinement et nous essayons de suivre individuellement les élèves "décrocheurs", ceux qui ont des difficultés de connexion systématique, ou ceux qui sont complètement passifs.

C'est aussi de veiller au bon moral de l'équipe enseignante, de répondre à son questionnement sur la gestion de la crise sanitaire ici, d'accompagner l'équipe dans son travail avec les élèves.

 

On imagine que les enseignants et les élèves doivent apprendre une nouvelle manière de travailler, entre créativité et flexibilité, tout en tenant compte des limites en matière d’outils digitaux, d’accompagnement et des capacités d’apprentissage... 

Nous sommes actuellement en vacances de printemps et cette coupure fait du bien à tous : les enseignants ont envie de revoir "leur copie" pour rendre leurs cours plus interactifs, pour intéresser leurs élèves malgré la distance et c'est un vrai challenge que tous ont à cœur de relever.

Pour les élèves, ils doivent se motiver seuls pour continuer à travailler malgré tout, en sachant qu'il n' y a pas d’évaluation, et pas d'examen à la clé pour les classes de 3eme, 1ere et Terminale. C'est un sacré défi et je viens de recueillir le témoignage oral d'une Terminale qui disait en avoir "marre" de rester chez elle : elle semblait un peu déconfite...

 

Comment voyez-vous et préparez-vous la fin de l'année scolaire  ?

Nous sommes au moins fermés jusqu'à fin mai, ce qui va coïncider avec la fin du Ramadan ici.

On ne sait pas encore si nous ré-ouvrirons en juin et si nous pourrons accueillir quelques élèves et comment  : nous attendons les directives de notre tutelle qu'est l'AEFE Asie-Pacifique pour communiquer aux parents et élèves.

Ce qui est certain en tout cas, c'est que les examens nationaux se feront, comme dans les lycées en France, en contrôle continu.

Un tiers de nos élèves est déjà rentré dans son pays d'origine depuis le début du confirment. Ils essayent de continue l'école malgré le décalage horaire, et j'en suis très admirative ! 

 

...et comment envisagez-vous la rentrée prochaine (perte d'inscription / gestion des mesures sanitaires, etc.) ?

La rentrée 2020 se prépare avec une estimation d'un effectif réduit à la baisse de 30% d'élèves, ce qui va nous fragiliser financièrement.

Le comité de gestion du Lycée a promis aux enseignants actuels de garder néanmoins leurs postes mais cela va faire de tous petits effectifs, surtout en classes de lycée.

Nous avons du mal à nous projeter dans la reprise économique du pays, qui est déjà fragile et peuplé de 270 millions d'indonésiens.

 

Et vous personnellement comment vivez-vous cette période de confinement loin du Lycée, de vos collègues, des élèves et des parents ?

Personnellement, depuis mon retour de vacances en France début mars, je suis confinée avec mon mari, mais mes enfants (notre famille est éclatée sur 3 continents !) et mes proches me manquent. Même si je suis une adepte de toutes les applis pour se voir ou se parler...

Je commence à avoir des fourmis dans les pieds ! Mais le confinement à Jakarta n'est pas appliqué aussi strictement qu'en France. Aussi nous pouvons nous balader à pied régulièrement à la fraîche dans notre quartier.

Mon équipe indonésienne de vie scolaire me manque car elle m'apporte beaucoup de légèreté et de gaieté dans mon quotidien, ainsi que les collégiens et lycéens que je n'ai pas vu depuis fin février, jour des vacances d'hiver...

 

Propos recueillis par Sabine David

 

café expat 559x520Vous avez des questions, l'envie d'échanger ? 

Retrouvez-nous pour des Cafés Expat virtuels gratuits

FemmExpat vous propose des cafés expat spécialement créés pour cette période de confinement.

Profitez du savoir-faire de l'équipe d'Expat Communication, éditeur des sites Expat Value et FemmExpat et des coachs de notre Expat Coach Academy pour discuter entre expats sur les sujets qui vous tiennent à cœur en ce moment.

 

 

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

FemmExpat vous recommande de lire aussi :

Bienvenue au rendez-vous des expats confinés


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en virtuel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !