Connexion en tant que membre

Etudiants Orientation

Les études de médecine (PACES) : fin du numerus clausus dès la rentrée 2020 !


Les-etudes-de-medecine-PACES-fin-du-numerus-clausus-des-la-rentree-2020Envie de faire des études de médecine ? Exit le numerus clausus et le concours limitant les étudiants à l’entrée de la 2ème année ! Il est désormais possible de continuer des études de sciences en deuxième année de licence.

Objectif : limiter la perte de temps pour les candidats. 

 

Les différentes stratégies pour faire médecine 

Le dispositif Paces one est un dispositif proposé depuis 2018 par certaines universités dont les parisiennes. Il permet d'entrer en première année commune aux métiers de santé. Impossible de redoubler, mais vous aurez deux fois plus de chances d’être admis en 2ème année dans chacune des 4 filières de santé en fonction de votre classement que dans le dispositif précédent.

  • Si vos résultats aux épreuves de janvier vous classent parmi les 10 à 15 % des étudiants les moins bien placés au concours, vous n’aurez pas le droit de poursuivre en semestre 2 en Paces. Vous devrez alors suivre un semestre "rebond "qui offre une formation de remise à niveau. A cela s'ajoutera une initiation aux autres disciplines.
  • Si vous validez le semestre rebond, vous serez autorisé alors à rentrer en L1 l’année suivante.
  • Enfin, si vous validez une L1 + le semestre rebond, vous serez autorisé à retenter votre chance en études de santé via cette fois le dispositif AlterPACES.  

 

AlterPACES est un dispositif de formation. Il permet à des étudiants de L2 ou de L3, des universités éligibles, de suivre des enseignements scientifiques afin d’intégrer la deuxième année d’une filière santé. Ce dispositif a pour vocation de diversifier le recrutement des étudiants qui accèdent aux filières santé suivantes. Ici, les filières suivantes concernées sont Médecine, Odontologie, Pharmacie, Maïeutique. 

En conséquence:

  • Vous devez choisir la filière santé que vous souhaitez intégrer. Vous ne pouvez pas candidater pour plusieurs filières.
  • Vous poursuivrez votre licence en parallèle, si vous êtes admis (en fonction de vos notes et votre motivation) pour suivre les enseignements d’AlterPACES.
  • Sachez également que l’obtention de cette dernière est indissociable de votre admission en 2ème  année d’études en santé.
  • Enfin, il sera possible de présenter 2 fois le concours AlterPaces pendant la licence (contre une seule fois si vous avez suivi Paces one).

 

Des cursus variés selon les universités

Les effectifs d'étudiants en 2ème  ou 3ème année seront déterminés par les universités, en lien avec les agences régionales de santé, selon leurs capacités et les besoins du territoire. L'objectif est le suivant :  "augmenter de 20 %" environ le nombre de médecins formés.

Il s'agit également de diversifier leurs profils, grâce à des passerelles entre les cursus et des critères de sélection qui restent à préciser par décret . De même, les volumes horaires des cours varieront d’une université à l’autre.

Les "épreuves classantes" en fin de 6ème année de médecine vont également disparaître au profit de nouveaux examens.

En outre, des ordonnances définiront les conditions d'une "re-certification" régulière des médecins en exercice. Il s'agira ici de vérifier que leurs compétences sont à jour.

Il est plus que jamais indispensable de se renseigner directement sur le site des universités. Cela permettra de valider les volumes horaires par unité d’enseignement (8 en tout) . Mais aussi cela vous indiquera l'importance des matières au sein de ces universités, certains étant plus poussées en sciences fondamentales.

Regardez la liste des UFR admis pour alter paces, ils sont définis par chaque université.

 

 

Par Adeline Paulsen-Branca , en charge de l'orientation à Sainte-Marie de Neuilly

 

 

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Parcoursup : les inscriptions 2019 sont ouvertes

L'université française se réforme en 2019 : les 5 points à retenir

Les clés pour comprendre les classements d’écoles


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !