Connexion en tant que membre

Ecole francophone Education La Scolarité Ma destination Pays-bas

Appel de fonds pour l’ouverture d’un collège français à Amsterdam

Ajouter à mes favoris

College Amsterdam2Céline Castanet fait partie d’un groupe de parents qui travaillent sans relâche à l’ouverture d’un collège français dans la capitale en 2019. Nous l’avons rencontrée.

 

Céline, comment est né ce projet ?

Nous sommes une équipe de parents arrivés il y un deux ou trois ans à Amsterdam. Ayant des enfants dans le primaire français, nous sommes tous concernés par la création de ce collège. Leur rentrée en 6ème devra se faire en 2019. Et sans collège à Amsterdam, ils devront alors changer de système scolaire, ce que nous ne souhaitons pas.

L'équipe de parents qui compose la fondation « Un collège français à Amsterdam » est très complémentaire. On y trouve des expertises riches et variées : commerciale, RH, marketing, communication, finance... C'est la raison pour laquelle cette équipe fonctionne si bien ! Une fondation pour un tel projet, c'est l'équivalent d'une start-up !

 

Pourquoi ce projet ?

Aujourd’hui, Amsterdam connait une forte croissance économique (3% par an). Sa population française a doublé en dix ans (8.000 français vivent à Amsterdam en 2018 vs 4.500 en 2009). Mais les entreprises rencontrent des difficultés à y faire venir des expatriés seniors francophones par manque de cursus secondaire en français.

A ce jour, quelle est l’offre scolaire française au Pays-Bas ? Il existe le Lycée français Van Gogh à La Haye (PS-Terminale) et une annexe de celui-ci, l'école primaire à Amsterdam (PS-CM2). Il n’y a donc pas de proposition scolaire concernant le collège. Par conséquent les familles se voient contraintes d’inscrire leurs enfants dans des établissements proposant des cursus scolaires internationaux, sortant ainsi du système français, ce qu’ils ne souhaitent pas forcément.

Plus grave encore… Du fait de nombreuses listes d’attente dans ces écoles internationales, les enfants doivent souvent changer d’école en cours d’année en CM2, voire en CM1 ou CE2 (du système français à celui international). Par conséquent, ils fréquentent peu ou ne terminent pas le primaire français.

Les solutions alternatives pour la suite de la scolarité en dehors d’Amsterdam comportent des temps de transport importants. Le lycée Van Gogh de La Haye est à 1h30 de trajet de la capitale. L’école Européenne de Bergen (E.S.B.) est à 1h de trajet également.

 

La création en 2019 de ce collège permettra par conséquent d’assurer la continuité du cursus français du primaire et secondaire sur le territoire. Il aura trois missions principales :

  • Faciliter le retour en France des expatriés qui souhaitent réintégrer le système scolaire français.
  • Assurer la continuité de la scolarité primaire et secondaire.
  • Offrir aux entreprises implantées dans la région d’Amsterdam, une solution de scolarité supplémentaire pour leurs employés francophones.

Enfin plus largement, en participant au rayonnement de la culture et de la langue Française, ce projet accompagne aujourd’hui positivement l’impact des retombées du Brexit sur la ville d’Amsterdam, et sa forte croissance économique.

 

Quel est le montage de ce projet ?

Le 7 juin 2017, la fondation à but non lucratif « Un collège français à Amsterdam » a été créée par un groupe de parents pour soutenir la création du collège. La fondation a obtenu le statut local ANBI qui permet aux sponsors ou donateurs de défiscaliser leurs dons. La fondation a pu également ouvrir un compte bancaire pour gérer ses dépenses et pouvoir recevoir les dons des sponsors.

 

Les obstacles que vous avez connus ?

Au début du projet, l'obstacle principal résidait dans le fait qu'il existait déjà un Lycée français à La Haye. Il a fallu convaincre nos interlocuteurs institutionnels de la nécessité d'ouvrir également un établissement à Amsterdam : croissance économique fortes, augmentation de la population française, difficultés pour les entreprises à faire venir des expatries francophones seniors...

Mais les obstacles majeurs restent la levée de fonds et la recherche d'un building conforme aux normes et règlementations néerlandaises ainsi qu'au cahier des charges de l'AEFE.

 

Où en est aujourd’hui ce projet ? Vos soutiens ?

Nous avons sollicité les politiciens français afin de soutenir le projet : député des français de l'étranger, conseillers consulaires, consule de France, sénateurs des français de l'étranger. Aujourd'hui, nous avons le soutien du Ministre des affaires étrangères, de l'ambassadeur de France aux Pays-Bas ainsi que du directeur de l'AEFE. L'attachée culturelle de l'ambassade suit régulièrement les avancées du projet.

Nous travaillons également avec les institutionnels locaux : mairie d'Amsterdam, bureaux de développements immobiliers, afin de nous aider sur la recherche de bâtiment et sur la règlementation.

Nous avons sélectionné un principal du collège enseignant diplômé du Ministère de l’Education Nationale, diplômé “personnel de direction”, avec une forte expérience de l’enseignement à l’étranger et un esprit entrepreneurial nécessaire à l’ouverture d’un établissement. Des enseignants du collège nous ont contacté afin de faire partie de l'équipe enseignante. Ils sont soit des titulaires de l’Education Nationale pour les matières principales soit recrutés localement pour les autres matières.

 

Comment vous aider aujourd’hui ?

Lever des fonds pour sécuriser des locaux reste primordial si nous souhaitons assurer une ouverture du collège en septembre 2019. Ainsi, nous avons grand besoin de tous les donateurs ou investisseurs potentiels !

Faites un don à la fondation pour soutenir le projet et bénéficiez de son offre de sponsoring
Informations : https://scframs.com/contact/
Site web: www.scframs.com
Email: scframs@gmail.com
Facebook : collège français Amsterdam
Twitter : scframs1
Linkedin : https://www.linkedin.com/company/27150749/


1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

L'ÉTÉ EST LÀ ! DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

Afin de mieux répondre à vos aspirations pour la rentrée,
auriez-vous 5 minutes pour remplir notre questionnaire ?
Toute l'équipe de femmexpat.com vous en remercie