Connexion en tant que membre

Education Garder le Français

Apprendre le français à nos enfants expatriés : en faire une habitude


apprendre le françaisDans un article précédent, nous avons repoussé toutes les excuses que nous pouvons avoir lorsqu’il s’agit de mettre en place une habitude d’apprentissage du français. Cette habitude qui sera un allié fort pour faire en sorte que les cours ne soient plus ressentis comme des corvées (et ce, quelle que soit la méthode choisie). Pour aller plus loin, découvrez ici des stratégies pour mettre en place, aisément et sans effort - ou presque ! – une pratique quotidienne du français avec votre enfant.

1. Commencez !

Le plus dur lorsque l’on veut mettre en place une habitude est de commencer. J’ai remarqué que selon notre caractère, nous commençons différemment ! Certains commenceront dès que possible : conscient du besoin, ils se jettent corps et âme dans l’aventure. D’autres auront besoin de décider d’un jour en particulier et de planifier scrupuleusement ces cours. D’autres enfin auront besoin d’un élément déclencheur : la venue d’une nouvelle famille d’expatriés, la rencontre avec un professeur de français, la découverte d’une formation en ligne… Vous reconnaissez-vous dans l’un de ces profils ? Peu importe votre choix, le tout est de s’y mettre !

2. Se faire plaisir

Il est important lorsque l’on veut mettre en place une habitude de se créer un environnement propice. Pour le français, je vous conseille de faire les courses avec votre enfant : un joli carnet, un stylo que vous rangerez dans un endroit toujours facile d’accès et pourquoi pas une petite bougie ? Faites un rituel autour de ce moment pour inviter plus aisément votre enfant à s’y mettre.

3. Mettre un cadre

Avez-vous remarqué que le plus difficile, c’est ce moment, juste avant de s’y mettre ? Ce moment où – si l’on s’écoute ! – on remet en question le pourquoi, on cherche des excuses, on traîne des pieds. Accompagnez votre enfant sur ce qu’il a à faire, donnez-lui le cadre, projetez-le déjà dans la leçon. C’est ainsi que vous l’aiderez à passer ce cap. Il se braque ? Écoutez ce qu’il a à dire. Il y a peut-être quelque chose qui ne lui convient pas. Ouvrez la discussion et trouvez ensemble le bon compromis.

4. Accrochez le français à une habitude existante

Analysez vos habitudes existantes et liez le temps de français à cette habitude déjà ancrée. C’est beaucoup plus facile alors de l’intégrer. Chez nous, tous les soirs, c’est « repas, brossage de dent, pyjama, lecture » ! En mettant en place ces séquences, nous libérons notre esprit et enclenchons ce « pilotage automatique » : celui qui nous fait faire les choses sans y penser !

5. Persévérez !

L’enthousiasme des premiers jours laisse parfois la place à l’ennui de la routine. On remet alors en cause cette habitude. Toutes les excuses sont bonnes : « Je n’ai pas le temps », « C’est trop dur ! », « J’ai quelque chose de plus important à faire ! ». Détectez ces excuses et tenez bon : un travail quotidien a bien plus d’impact qu’un travail une fois de temps en temps, particulièrement dans les langues. Par ailleurs, une fois que votre enfant a décroché, il lui sera beaucoup plus difficile de s’y remettre ! Tenez-vous en au plan ! Persévérez encore un peu et vous verrez que ces excuses ne tiennent pas vraiment !

6. Soyez indulgents

Il est des moments dans la vie où, malgré tous nos efforts, nous n’arrivons pas à tenir le rythme. Il y a des jours où ce n’est tout simplement pas possible. Gardez à l’esprit le côté exceptionnel de ces moments-là et reprenez le plus rapidement possible ces bonnes pratiques.

7. Planifiez les fluctuations

Bientôt les vacances scolaires ? Ou votre famille vient vous rendre visite pendant quinze jours ? Décidez en amont de ce que vous allez faire : oui, vous pouvez faire une pause mais ayez conscience qu’il faudra reprendre ces bonnes habitudes ensuite ! Peut-être, par exemple, pouvez-vous simplement alléger les cours en se focalisant uniquement sur la lecture pendant cette période?

8. Associez le français au plaisir

Trouvez la méthode qui fera que votre enfant prendra plaisir à apprendre le français. À la fin du cours quotidien, prenez le temps d’apprécier la progression de votre enfant, de ressentir le plaisir que vous avez eu à l’aider, de lui montrer le plaisir à apprendre de nouvelles choses et à être arrivé à maîtriser un point de français. Grâce à cette prise de conscience, votre enfant sera prêt pour la leçon du lendemain !

9. Et si ça ne marche pas ?

Parfois, on a beau essayer de mettre en place une habitude quotidienne pour apprendre le français, on n’y arrive tout simplement pas. Détectez d’où vient le problème :

  • Trop contraignant ? Vous devez peut-être faire plusieurs kilomètres pour emmener votre enfant à un cours et cela vous épuise, vous et votre enfant ?
  • Trop ennuyeux ? La méthode est peut-être trop répétitive et votre enfant n’accroche pas.
  • Le moment choisi est-il le bon ? Son rythme biologique est-il respecté ? Ce moment s’accorde-t-il aussi avec votre propre planning afin que vous puissiez lui donner toute l’attention nécessaire ?
  • Y a-t-il d’autres éléments que vous n’aviez pas pris en compte ?

Soupesez vraiment chacun de ces arguments et voyez s’ils sont recevables ! Une fois que vous aurez décelé la raison, la solution viendra d’elle-même. Une habitude, ça se réajuste !

De par mon expérience, je me suis rendue compte que la mise en place d’une habitude pouvait rassurer, simplifier la vie, automatiser des gestes, libérer l’esprit. Elle permet de dégager du temps, de l’énergie. Qui plus est, elle fait progresser grâce à un effort minime mais quotidien. On le sait, l’apprentissage du français (ou de tout autre langue) est surtout basé sur l’assiduité et en faire un acte quotidien n’est pas si compliqué une fois que nous nous sommes posées les bonnes questions et mis en place les bonnes actions. Essayez et vous verrez : votre enfant pratiquera le français sans même y penser !

 

catherine-allibertCatherine Allibert
Écrivain et accompagnatrice des enfants expatriés dans le monde de la langue française.
Son site : http://www.unehistoiredeninjasetdesamourais.com

FemmExpat vous recommande d'autres articles de cet auteur qui peuvent vous intéresser :

- « Au secours ! Mon fils parle franglais ! » et autres inquiétudes de parents expatriés 

- Apprendre le français à son enfant : notre traumatisme du stylo rouge

- Apprendre le français à son enfant : arrêtons le bras de fer

- Apprendre le français à son enfant : quand le perfectionnisme sabote l'apprentissage


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !