Connexion en tant que membre

Actualités Afrique Burkina Faso Ma destination Ma vie en expatriation Vie d'expat

Burkina – Il est comment, ton pagne de la journée de la femme ?


Emna-Zina
Le pagne du 8 mars 2015, par Emna-Zina

8 mars, journée internationale de la femme. Une fois n'est pas coutume, nous avons choisi de vous parler de la journée de la femme sous le prisme un peu inhabituel de la mode et, plus particulièrement, du pagne en Afrique. Mais oui !

[On aurait pu, cette année aussi, vous proposer un panorama féminin (comme l'année dernière, avec le bénévolat)]

Car, en Afrique, cette journée est l'occasion de la sortie d'un nouvel imprimé textile, celui du pagne "onusien" de la journée de la femme. En 2015, on pourra y lire "Accès des femmes à la formation professionnelle et à l'emploi", le thème de cette année. On n'en mesure peut-être pas l'importance, mais sachez qu'il s'agit d'un véritable événement mode à Ouagadougou. Par Emna-Zina.

« La rumeur l’annonçait déjà depuis quelques jours mais c’est désormais confirmé. Le pagne du 8 mars – la Journée de la femme- vient de sortir ! On le reluque dans les travées du grand marché, on se l’arrache à Africatex ou on le snobe à Eurotex. C’est la nouvelle de la semaine pour toutes les coquettes ouagalaises.

Le pagne de la Journée de la Femme est un sujet à prendre très au sérieux. On l’arbore fièrement, comme un hibiscus à l’oreille, unmechmoum de jasmin à la boutonnière, comme un bijou. On en taille des jupes, des ensembles, des chemisiers à jabot. Les tailleurs et les couturières vont vite crouler sous les rouleaux du tissu bleu et les commandes. Vite, vite, avant le 8 mars !

Et toi, il est comment ton pagne ? Tu es plutôt bazin, splash, batik ou wax ? La poésie des couleurs et des noms m’enivre et je me plais à les égrener comme une chanson de Gainsbourg. Frileuse, quand souffle l’harmattan, tu t’enveloppes de ton kita, ton pagne baoulé qui porte un message caché « Fatiguée, fatiguée », « L’œil de ma rivale », « Si tu sors, je sors ». Les kangas de Tanzanie, de Zanzibar, ne s’embarrassent pas, quant à eux, de messages subliminaux, leurs messages sont imprimés directement sur le pagne ; leçons de morale (Avant de parler, tu en as déjà trop dit), proverbes ou vers de poésie.

Et toi, ton pagne du 8 mars, tu vas le coudre comment ? »

La suite sur le blog d'Emna-Zina, à Ouagadougou : ici


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !