Connexion en tant que membre

Vie d'expat

Comment je suis devenue une adepte de la lunchbox


Comment je suis devenue une adepte de la lunchboxVous aussi, vous accordez de l’importance au déjeuner dans le bon déroulement d’une journée bien remplie ? Pourtant vous peinez à comprendre l’engouement pour les lunchbox maison ? Vous pensez ne pas avoir le temps de gérer cette logistique supplémentaire dans votre emploi surchargé ?
 
Retrouvez le témoignage d’Alexandra qui depuis son départ en expatriation, a fait le choix des « repas maison ». D’abord contrainte et forcée. Ensuite, par engagement et conviction. Elle nous explique pourquoi.
 
 
Je m’appelle Alexandra et j’ai, pour ma part, découvert cet univers du repas à emporter en m'expatriant aux Etats-Unis avec un enfant de 3 ans. 
 
Près de 10 ans de lunchbox plus tard, je pense être passée par tous les états d’esprit qui peuvent animer une maman face à ces petites boîtes à remplir, vider, laver... tous les soirs. Je me suis battue avec ma lunchbox longtemps jusqu’au jour où j’ai finalement décidé de l’adopter. 
 

Ce mode de vie qui me semblait totalement dépassé est aujourd'hui en pleine renaissance !

 
A l’époque, l’idée même de préparer mon lunch me semblait rétrograde… mais aux Etats-Unis, l’habitude est bien ancrée. Et, pour mes enfants, pas de cantine à l'arrivée. Sans d’autres choix, je ne pouvais plus reculer. 
 
On l’oublie mais ce qui est aujourd'hui en train de se propager comme une véritable tendance nous vient du Japon où l'on a compris depuis des siècles les bénéfices de mettre son déjeuner en boîte (les fameuses Bento). Depuis, d’autres régions ont également intégré la lunchbox dans leur culture: l’Inde (dabba), l’Europe du Nord (avec les matpakke), sans oublier les Etats-Unis, l’Australie, le Canada... La France n’est même plus une exception puisqu’elle voit ce marché se développer depuis plusieurs années déjà, que cela soit sur le lieu de travail ou plus récemment dans des écoles ! 
 
 

 Je n’y vois que des avantages aujourd'hui

 

1- Je maîtrise le contenu de mes repas

Plutôt que le sempiternel sandwich ou le plat industriel acheté vite fait bien fait, je fais le choix de contrôler l'alimentation de mes enfants au quotidien: choix des ingrédients, de leur qualité et de leur provenance, mais aussi choix des quantités. Et je trouve important de pouvoir encourager de bonnes habitudes alimentaires chez mes enfants.
 

2- Je maîtrise mon budget

La motivation financière est un point plutôt positif dans la balance de ceux qui font le choix du repas maison à emporter. Si l’on reprend mon exemple personnel ici en Californie, j’ai pu évaluer le coût de revient moyen de mes lunch boxes maison sur un an et rares sont les fois ou je dépassais $5. Si je regarde le tarif des repas offerts à la livraison dans la plupart des écoles sans cantine ou même des déjeuners en extérieur, la facture descend rarement la barre des $10 pour un contenu équivalent. Les variables sont nombreuses selon les régions et les pays mais la tendance est là. Sans oublier que la lunchbox c’est aussi pouvoir faire la part belle aux restes ! 
 
 

3- Je contribue à la protection de l’environnement

Moins flagrant de prime abord, le sentiment d’agir pour la planète joue aussi dans mon choix pour la lunchbox. Je limite le gaspillage de nourriture, j’utilise des emballages réutilisables ou eco-friendly… aujourd’hui, le choix des contenants ne manquent plus. Bref, chaque jour, je fais un pas de plus vers une démarche environnementale responsable et j'embarque mes enfants dans cette prise de conscience. Ce n’est pas négligeable.
 
 

Evidement, cela demande un peu de discipline

 
Au début, j’avais du mal à savoir que mettre dans ma lunchbox, je manquais d’idées. Puis, il faut trouver le temps de la préparer, trouver la motivation de la faire. Bref, pas facile au jour le jour.  
 
Mais au fur et à mesure, j’ai défini 2 règles d’or que j’applique au quotidien:
  • « Détermination ». Je me suis résignée à cette tâche au service d’une hygiène de vie plus saine pour ma famille.
  • « Entre-Aides ». La lunchbox est un exercice de parentalité : à chacun(e) son style, mais je trouve essentiel de pouvoir échanger et partager avec d’autres nos expérience pour se faciliter la tâche au quotidien, se donner les moyens de modifier ses habitudes et en retirer plus de satisfaction au final.
 
 
Et voila comment j'ai changé mon point de vue d'un acte rétrogade à une occasion unique de montrer mon affection a mes enfants !
Et vous, êtes-vous prêtes à adopter la lunchbox et à me rejoindre dans la communauté des #lunchboxmom ? 🙂 
 
Alexandra Gabalda, co-fondatrice de Teuko
 
 
 

Pour ne rien manquer de nos actualités :

Inscrivez-vous à notre newsletter

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !