Connexion en tant que membre

Bolivie Pérou Voyages

Le lac Titicaca, entre Bolivie et Pérou, un voyage inoubliable


Le lac TiticacaTraversée du Lac Titicaca, à la découverte de ses îles insolites

La Bolivie séduit par son authenticité et la diversité de ses paysages, entre désert de sel, forêt amazonienne et lacs turquoises. Situé à 3 800 m d’altitude, le Lac Titicaca est inévitablement le plus haut lac navigable du monde, et sûrement le plus fascinant. Frontière naturelle entre le Pérou et la Bolivie, il abrite une quarantaine d’îles sur lesquelles vivent des communautés quechuas et aymaras. Que vous arriviez de Bolivie ou du Pérou, c’est une étape incontournable de votre périple.

Embarcation depuis Copacabana pour une traversée riche en émotions !

 

Copacabana, « vue sur le lac » en aymara.

À seulement 150 km de la Paz, Copacabana (à ne pas confondre avec la plage brésilienne, l’eau du lac ne dépassant jamais les 10 degrés !) est un charmant village situé au bord du lac Titicaca. Point de départ de votre excursion sur les îles boliviennes, il mérite de s’y attarder pour contempler sa cathédrale, symbole du syncrétisme culturel de la région. En effet, séduits par la sacralité des lieux, les colons firent construire des églises catholiques à l’emplacement des temples. Vous vous promenez dans ses ruelles pavées et admirez les points de vue sur le lac. C’est également un endroit rêvé pour déguster la fameuse truite du lac Titicaca et s’acclimater à l’altitude.

L’Isla del sol, berceau de la civilisation 

Une heure de navigation suffit pour rejoindre l’Isla del sol. Pour les communautés de la région, l’île du soleil est le berceau de la civilisation andine, où le Dieu Soleil envoya Capac et sa sœur et épouse Mama Ocllo pour apporter la civilisation. Son nom originel, Isla titikaka, a donné son nom au lac. Sur cette île de plus de 10 km de long se trouvent 3 villages dans lesquels vivent l

Copacabana_bolivie

es communautés Yumani, Challa et Challapampa. Là où le temps semble s’être arrêté, les habitants continuent de perpétuer les traditions de leurs ancêtres incas et parlent la langue quechua.

Votre bateau accoste à l’entrée du plus grand village, Yumani. De là, vous empruntez le chemin de l’Inca qui traverse l’île et offre des points de vue magnifiques. Sur votre chemin, peu de touristes mais les cholitas qui filent la laine et les bergers promenant leurs moutons.
Vous prenez votre temps (à 3 800m, je vous mets au défi de galoper !) et profitez d’un panorama exceptionnel. D'un côté, le lac et ses mystères, de l'autre l’immensité de la Cordillère Royale. Après avoir visité les ruines du palais de Pilkokaina, vous atteignez le sommet de la colline où vous admirez le coucher de soleil. Le lendemain, cap vers l’île de la lune, ou isla de la luna, à la découverte du temple des vierges du Soleil. C’est ici que des jeunes filles, choisies pour leur beauté, vivaient pour servir Wiracocha, le dieu du Soleil.

Les îles péruviennes, quand authentique rime avec touristique

iles-uros-totoraCôté péruvien, vous pouvez visiter de nombreuses îles, certaines naturelles et d’autres artificielles. C’est depuis la ville frontalière de Puno, quelque peu austère, que vous commencez cette expédition péruvienne. Direction les îles naturelles, Taquile et Amantani, qui se font face. Sur ces îles traditionnelles, les habitants vivent de la culture de la laine, inscrite au patrimoine immatériel de l´humanité de l’UNESCO. C’est l’endroit idéal pour acheter quelques souvenirs laineux, ici où les nuits peuvent être très fraiches. Si vous avez le temps, sachez qu’il est de coutume pour les habitants de loger les visiteurs de passage. L’occasion de partager, le temps d’une soirée, le quotidien des populations locales.

Votre prochaine étape se fait sur les îles flottantes de Uros. Bien que plus touristiques que les autres îles, ces îles artificielles valent tout de même le détour pour leur originalité. Environ 2 500 personnes vivent sur plus de 60 de petites îles construites en totora, une sorte de roseau hyper résistant. Ici, les populations vivent principalement du tourisme et de l’artisanat. Tous les 10 ans, ils reconduisent ces îles à l’identique. Dépaysement garanti !  

Julie Pertusa

Expatriée en Argentine depuis 2 ans, Julie travaille pour Argentina Excepcion, agence de voyage spécialisée à Buenos Aires, où elle vit pleinement sa passion pour les voyages et plus particulièrement l’Amérique du Sud !

 --

FemmExpat vous conseillede lire aussi :

Vivre à La Paz

Bolivie : Cochabamba la ville où le Christ est plus haut que celui de Rio

10 choses importantes que j’ai apprises en vivant au Pérou


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !