Connexion en tant que membre

Emirats Arabes Unis Témoignages

Culture Emulsion, entrepreneure à Dubaï


dubaiNous nous sommes installés à Dubaï en famille il y a 12 ans. J’ai 42 ans, un mari formidable et 2 petites filles, Lalie et Lucie, toutes deux nées à Dubaï. J’ai une formation scientifique : une Maîtrise de biologie Cellulaire. Très vite je m’oriente vers la communication scientifique (DESS Paris 13) et fais une formation en alternance avec la Cité des sciences et de l’industrie où je découvre le monde de l’ingénierie culturelle et de la conduite de projets.

Pour moi c’est une première expatriation mais Mehdi, mon mari, a toujours voyagé avec sa famille et vécu aux USA, en France, en Algérie, en Indonésie…

 

Le départ

 

Après quelques années à Paris, salariée de la Cité des sciences et de l’industrie, l’envie de changement, d’évolution et de projets m'a bousculée. Mes beaux-parents habitant Dubaï depuis quelques années, nous avons décidé d’y partir. L’idée était que le premier qui trouverait une opportunité suivrait l’autre.

Mon mari ayant trouvé le premier je l’ai suivi, mais n'ai pas dû démissionner pour autant. J'ai proposé à la Cité des sciences de les représenter dans la région, ce qu'ils ont accepté. En 2004 à Dubaï, tout était à faire en termes de loisirs éducatifs, de musées, d’offres culturelles… et l’énergie des UAE ne pouvait qu’être propice à l’aboutissement de nouveaux projets dans ce domaine. 

 

Les débuts

 

Nous sommes arrivés en terre connue, à proximité de notre famille, avons reçu beaucoup de visites d’amis, organisé notre mariage puis accueilli notre premier enfant… Ainsi ces deux premières années ne nous ont absolument pas laissé le temps de douter !

Puis, ça s’est enchaîné. J’ai eu la chance de décrocher un très beau contrat pour le compte de la Cité (signature 2006/livraison 2010-2011). Nous avons ouvert ensemble la première Cité des enfants à l’étranger dans un centre commercial de Dubaï, qui opère aujourd’hui sous la marque “Little Explorers”. 5 ans de projet ! Ce fut une expérience à la fois très enrichissante et un énorme challenge qui m’a permis de faire mes armes sur la zone, de créer mon réseau, d’acquérir une crédibilité professionnelle, essentielle pour moi en tant que “femme d’expat” qui est une étiquette difficile à porter lorsque l'on a un parcours professionnel derrière et devant soi. Cette belle réalisation m’a donc apporté une certaine visibilité et de nouvelles opportunités. 

Néanmoins, les deux années suivantes ont été plus calmes et essentiellement faites de prospection. Les projets de cette envergure se négocient sur des cycles de vente très longs. Le marché n’était pas mature et la crise n’aidait pas… 

C’est lors de cette période que j’ai douté… Cela m’a amené à prendre l’une des meilleures décisions professionnelles de ma carrière : pour éviter l’enlisement, j’ai fait appel au coaching pro. En quelques séances j’ai retrouvé mon assurance et la certitude d’être sur la bonne voie : j’étais une entrepreneuse et une gestionnaire de projets. Je devais donc continuer à développer mon activité propre, mais avec un partenaire, de façon à retrouver un nouveau souffle, une nouvelle énergie, et la motivation qui commençait à me faire défaut. 

 

La chance est intervenue – comme toujours lorsque l'on avance avec détermination – et trois mois plus tard, mon ami Stéphane Brismontier m’a exposé son projet de société dédiée à la culture francophone pour un marché en demande de sorties culturelles “comme à Paris”. Nous avons décidé de nous associer le temps d’un déjeuner 😉 . 

Nos deux principaux paris :  être aussi bons associés que bons amis, et développer une activité pérenne et génératrice de revenu. Dans le domaine de la culture, cela est rapidement un challenge.

De brainstorming en discussions, visites et rencontres, le projet a pris forme et Culture Émulsion est né en Janvier 2014. Autant dire que c'était une nouvelle partie importante de ma vie !

 
Culture Émulsion est une société de production de spectacles. Nous sommes actifs on-stage et back-stage : nous produisons, nous organisons la tournée aux Emirats de spectacles que nous avons repérés au Festival d’Avignon notamment. Nous donnons cours de théâtre en langue française, mais proposons aussi beaucoup stages de formation professionnelle en entreprise en langue anglaise. Et bien sur, nous avons également notre volet Création et gestion de grands projets culturels institutionnels. 

 

Les challenges

 

Le premier challenge est d’oser se lancer. Une fois que celui-ci est dépassé, le reste est du business ! Mais bien sûr, vivre d’une activité Culturelle tout en restant fermes sur nos choix de spectacles - que nous voulons divertissants mais toujours intéressants, voire pointus est un autre challenge – tout est dans l’art de la programmation et de la communication avec notre public – nous faisons en sorte d’amener des spectacles pertinents pour nos différents types de public, de le leur faire savoir et, parce que nous sommes a l’étranger, leur donner un peu plus que le spectacle qu’ils sont venus voir. Nous organisons une rencontre avec les artistes après chaque spectacle. C’est convivial, chaleureux, bref, une petite parenthèse francophone privilégiée !

Ensuite, d’un point de vue personnel être une “ entrepreneuse" est très gratifiant mais aussi un challenge en soi – pas évident de travailler 24h/24h pour développer son projet, être une maman avec du temps pour les calins, les bobos, les devoirs, les jeux…. et une épouse qui fait des bons petits plats mais qui sort aussi jusqu’au petit matin….. Voilà mon challenge pour ses 20 prochaines années !  

Je suis preneuse de tout conseil ou recette miracle !

 

Mes projets à venir 

 

Professionnellement : Développer et, pourquoi pas, reproduire notre modèle dans d’autres villes du monde. 

Personnellement : Amener nos enfants a acquérir tous les outils dont ils auront besoin pour pouvoir CHOISIR ; choisir leur formation, choisir le pays ou étudier, choisir où vivre et avec qui.  Pour cela, la grande question est : faut-il rester à Dubaï ? Rentrer en France ? S’expatrier dans un nouveau pays ?

 

Mes conseils

S’entourer de gens bienveillants et surtout se rapprocher de gens qui se sont lancés quelques années avant. Les entrepreneurs à Dubaï sont très nombreux et sont toujours ravis de donner des contacts et des conseils. La communauté francophone tout particulièrement est extrêmement solidaire et active. Mieux vaut échouer que de ne pas essayer. On aura forcément progressé. 
Mais aussi garder les pieds sur terre ; la vie est très chère ici et cette aventure n’aurait pas été possible sans le soutien de mon conjoint qui a offert une stabilité financière à notre famille le temps que je crée mon activité. Sa patience et son soutien à tous les niveaux ont été -et sont toujours - de merveilleux cadeaux. J’en profite pour lui exprimer toute ma reconnaissance ! 

 

Ce que l’expatriation m'a apporté

 

Une ouverture sur le monde incroyable, une tolérance et une meilleure compréhension des autres. Dubaï est un melting pot formidable. Nous sommes constamment exposés a de nouvelles cultures qui, inexorablement, enrichissent la nôtre.

Un équilibre et le sentiment d’un accomplissement autant professionnel que personnel. Car je ne me serais probablement pas lancée dans cette aventure professionnelle si nous ne nous étions pas expatrié.

 

 

 

cecile herman

 

 

Cécile HERMAN

CULTURE EMULSION 
Co-Founder & Managing Partner

 

culture-emulsion.com

 

 

 

Femmexpat vous conseille de lire :

- Florence, coaching interculturel et garde d’enfants à Dubaï
- Florence : ma vision du marché du travail à Dubaï
- Mes maternités à Dubaï
- Ma copine émiratie


1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !