Connexion en tant que membre

Bien-être Fiche pratique La Maternité

Contraception – Je passe aux méthodes naturelles


Contraception-je-passe-aux-methodes-naturelles-UNE femmexpat 559x520La contraception est un sujet qui me touche particulièrement tant dans ma vie de femme que dans ma vie de maman... Comment "contrôler" ces 5 à 7 jours de fertilité par mois ? Bombarder son corps d'hormones pendant une grande partie de sa vie est-il évitable ? Quelles options vais-je proposer et partager avec ma fille qui aura bientôt 12 ans ? Comment vais-je aborder le sujet avec elle ?

Voilà beaucoup de questions que je me pose personnellement et qui me poussent à aller plus loin dans mes recherches. D'autant que, étant naturopathe, j'accompagne de nombreuses femmes dans leur désir de changement pour un mieux-être...

Il est donc important de comprendre les effets des différentes méthodes de contraception sur l’équilibre hormonal et féminin afin de proposer des options adaptées à leur nature cyclique.

Lorsque l'on aborde le sujet de la contraception au naturel, le sujet est polémique

De nombreuses fausses croyances existent et on ne s'étonne plus des réactions telles que :

  •  "Ce n’est pas fiable"
  • "Les règles ne sont pas importantes ni nécessaires"
  •  "Les méthodes hormonales ne changent rien au fonctionnement de mon corps"
  • "Cela va me demander des efforts"
  • "Je n’ai pas besoin de connaître mon cycle, il ne m’apporte rien"
  •  "Je peux prendre la pilule toute la vie et être tranquille"

 

 

La pilule, outil de libération sexuelle...

La contraception moderne, matérialisée par la "pilule", légalisée par la loi Neuwirth de 1967. Rapidement, des millions de femmes l'adoptent, devenant ainsi un symbole fort des luttes féministes. Ce bouleversement pour la femme a été vécu comme une libération sexuelle. La pilule devient alors comme un outil indispensable, une solution à l’épanouissement et à l'émancipation (sexuelle) de la femme.

Malheureusement, nous avons oublié un peu rapidement que nous sommes cycliques et que physiologiquement, les règles ont un objectif : elles sont le signe que la fécondation n'a pas eu lieu et préparent l'utérus pour le cycle suivant. Par ailleurs nous avons mis de côté une autre réalité : la pilule se compose d'hormones de synthèse, sans aucune demande ou besoin spécifique de notre corps.

Et aujourd'hui, on constate de nombreux effets secondaires sur notre corps et notre environnement.

 

... mais avec des effets secondaires

Comment fonctionne la pilule ? Schématiquement, on administre des hormones de synthèse pour envoyer le message à l’hypophyse que l'on est déjà enceinte. Les ovaires et l'utérus sont donc mis "en sommeil prolongé". La pilule combine souvent deux types de substances : les oestrogènes et les progestatifs qui ont pour effet de bloquer l'ovulation, de modifier la glaire pour empêcher les spermatozoïdes de franchir le col de l'utérus, et aussi de modifier l'endomètre (muqueuse qui tapisse l'intérieur de l'utérus) de façon à ce qu'il ne puisse pas accueillir un éventuel oeuf.

Mais cette prise quotidienne d'hormones de synthèse correspond à une dose entre 20 et 50 fois supérieures à celle que les ovaires sécrètent normalement. Sur ce principe, on imagine facilement les conséquences néfastes pour notre corps.

 

Des études viennent montrer une corrélation entre la prise de la pilule (méthode hormonale) et des conséquences sur notre santé :

- Une étude danoise, publiée en septembre 2016 dans la revue Jama Psychiatry, a notamment établi une corrélation sérieuse entre les hormones contraceptives et la dépression.

- Une autre étude du New England, journal de médecine de décembre 2017, montre que la prise d’une contraception hormonale augmente de 20% le risque de cancer du sein.

 

 

Derrière ces deux exemples, de nombreux autres effets secondaires peuvent se manifester, tels que :

  • Rétention d’eau et prise de poids
  • Cellulite
  • Gonflement douloureux des seins
  • Sécheresse vaginale
  • Problèmes de peau
  • Changements d’humeur
  • Dépression
  • Perte de libido
  • Maux de tête
  • Candidose
  • Ballonnements
  • Accidents vasculaires cérébraux (AVC)
  • Risques thrombo-emboliques
  • Hyperméabilité intestinale
  • Possibles interactions avec la thyroïde
  • Chute de cheveux
  • Nausées
  • Carences de vitamines B, C, E et oligoéléments tels que zinc, magnésium, sélénium et CoQ10
  • Augmentation du stress oxydatif

 

 

Des résidus dans la nature

D’un point de vue environnemental, on en parle moins mais on peut également souligner l’action des perturbateurs endocriniens. Il existe en effet des résidus hormonaux des méthodes hormonales dans les urines. Et, malheureusement, une partie de ces hormones se retrouvent dans la nature. Que ce soit dans l'eau courante des villes qui n'en éliminent qu'une petite partie mais également dans les rivières et les océans, perturbant tout l'écosystème.

 

Quelles alternatives alors ?

Il existe différentes alternatives naturelles avec comme motivation principale, l'importance de respecter les cycles de la femme et sa physiologie naturelle. Et oui, on l'a dit : notre corps a beau être une machine parfaite, il ne sait que faire de cette quantité accrue d'hormones synthétiques dans notre organisme. Nos organes ont donc tendance à sur-travailler, ce qui mène parfois à l’épuisement et génère des déséquilibres dans notre fonctionnement. 

Au vu de ce qui est exposé, j'estime personnellement que prendre la pilule doit donc être un acte en conscience, limité dans le temps, sans méconnaissance des effets secondaires. 

Je ne suis pas fondamentalement contre l’utilisation de la pilule mais je souhaite simplement informer qu’il existe des solutions en accord avec notre physiologie. Des alternatives naturelles qui permettent de faire des choix en conscience et en respect avec notre corps et notre environnement. 

 

Parmi celles-ci, on relève :

  • La méthode de la température
  • La méthode de la glaire
  • Les moniteurs de fertilité
  • Le préservatif
  • Les ovules avec les huiles essentielles
  • Le stérilet au cuivre
  • La méthode de la symptothermie
  • Plus radical : la vasectomie ou les ligatures des trompes etc.

Favoriser  des méthodes naturelles est moins facile, moins automatique... Cela demande un engagement, une observation de notre nature de femme. Mais cela nous amène aussi à une meilleure connaissance de soi avec toutes les possibilités et opportunités que cela peut nous apporter.

C’est vraiment une réflexion personnelle profonde et/ou qui se discute en couple, pour prendre des décisions en conscience.

 

 

Découvrir la symptothermie 

C’est le choix qui me semble le plus approprié tant pour le respect de la nature cyclique des femmes que pour l’environnement.

La méthode symptothermique ou symptothermie est une méthode de planification familiale naturelle qui complète la méthode des températures. Cette méthode d’observation de la fertilité permet de détecter l’ovulation et donc les périodes de fertilité féminine et qui peut donc être utilisée pour favoriser les grossesses ou comme méthode contraceptive.

 

Comment ça fonctionne ?

Elle consiste à suivre la température et la glaire cervicale pour identifier les périodes fertiles. Cette observation fine des cycles de la femme permet à la méthode de s'adapter à n’importe quelle période de vie de la femme.

Cette méthode a été validée par des études cliniques, le taux de fiabilité est similaire à la pilule mais sans ses effets négatifs (source : Wikipedia).

 

Certes, les méthodes naturelles demandent plus d'implication (versus les méthodes hormonales). Personnellement, je vois cela comme une belle opportunité de se découvrir dans sa nature cyclique. Ce rythme cyclique nous apporte des informations essentielles pour approfondir la connaissance de soi, pour affiner notre gestion émotionnelle et aider à mieux organiser notre vie et être plus productive.

Pour bien démarrer une méthode naturelle, il importe d’être bien informé afin de mener correctement ses observations. Il est important de se faire accompagner afin de choisir la méthode fiable et adaptée qui sera ensuite gérée en toute autonomie. 

 

Nathaly
 
 

Photo-Nathaly-Aroma-Coach

 

Nathaly est Naturopathe & Psycho-énergéticienne , créatrice du blog Aroma-coach.com.  

Elle accompagne les femmes à être dans leur pleine puissance en augmentant leur vitalité physique et en développant leur solidité émotionnelle grâce aux méthodes naturelles.

-  NEW - Acheter le nouveau guide Nathaly : Bien-être et vitalité au rythme des saisons : Guide de naturopathie, cuisine saine et cosmétique au naturel

 
 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !