Connexion en tant que membre

EF Education Expériences à l'étranger Formations / Etudes

Etre salarié…et étudier à l’Etranger : est-ce compatible ?


Etre salarié et étidier à l'Etranger, est ce compatible?Vous êtes salarié bien installé mais l’envie de partir étudier à l'étranger vous titille en ce début d’année ?
Sachez que cette envie ne doit pas nécessairement rester dans le domaine du rêve. En effet, pour rattraper le retard considérable de la France en matière de langues vivantes, le gouvernement a ainsi mis en place plusieurs dispositifs. Ceux-ci permettent aux employés de perfectionner leur maîtrise des langues vivantes, notamment via des séjours à l’étranger.

Quitter temporairement son poste est ainsi tout à fait envisageable pour suivre une formation linguistique à temps complet. Elle peut être en partie ou en totalité financée par l’entreprise ou l’organisme agréé. Les stages de langue sont très prisés car ils permettent de booster un CV. Ces formations linguistiques peuvent vous permettre d’obtenir des diplômes comme le BULATS, le TOEIC ou le DCL, tous reconnus par le COPAREF (Comité Paritaire Interprofessionnel Régional pour l’Emploi et la Formation Professionnelle). En plus d’être utile à votre carrière, étudier à l’étranger dans un cadre professionnel vous permet de découvrir une autre culture en immersion complète.

Vous vous demandez comment faire ? EF vous donne 3 options pour réaliser votre rêve !

1- Why not a gap year?

Très populaire dans les pays anglo-saxons, cette option vous permet de partir de 6 à 11 mois à l’étranger. Renseignez-vous auprès de votre entreprise et de la convention collective. Gardez à l’esprit que pendant cette année sabbatique, vous ne recevrez pas de salaire. Vous pouvez néanmoins travailler durant cette année, si l’activité n’est pas en concurrence déloyale avec votre entreprise. Par exemple, avec des cours uniquement le matin, vous pouvez profiter de l’après-midi pour travailler. Un job vous permettra aussi d’améliorer votre pratique de la langue du pays et vous faire des nouveaux amis.

2- Le CPF (Compte Personnel de Formation)

Anciennement appelé le DIF (Droit Individuel à la Formation), le CPF permet de comptabiliser toutes vos heures de formation acquises au cours de votre carrière. Le maximum était fixé à 150 heures. Vous pouvez les utiliser pour financer votre formation linguistique en immersion sur votre temps de travail ou sur vos congés.

Quelles sont les conditions ? Il faut que votre organisme de formation fasse partie de la base de données DataDock et que le stage vous permette d’accéder à une certification reconnue par le COPAREF. A titre d’information, les demandeurs d’emploi peuvent aussi prétendre à ce dispositif, à condition que l’organisme soit localisé dans l’Union Européenne.

3- Le CIF (Congé Individuel de Formation)

Enfin, la troisième option est le CIF. Elle est l’alternative au CPF si 150 heures ne suffisent pas. Pour le CIF, le plafond est de 1200 heures, à répartir comme vous le voulez entre 6 mois et 6 ans. Vous pouvez suivre une formation en France ou à l’étranger. Seule contrainte administrative : l’organisme de formation doit avoir une adresse de facturation en France. Il vous faudra aussi convaincre l’organisme de financement, à savoir l’Opacif ou le Fongecif, du retour sur investissement de votre projet.

Et si vous avez des envies hors de France, voire même hors Europe, une dérogation peut être accordée, comme par exemple pour un MBA dans une grande université américaine.
Une astuce financière intéressante ? Si le financement accordé est insuffisant, vous pouvez débloquer vos heures CPF pour compléter vos ressources.

Etre salarié et étudier à l'Etranger, est-ce compatible?

Si vous êtes prêt à partir à l'aventure, EF propose des formations "étudier à l'étranger" dans le monde entier, et vous accompagnera dans vos démarches.

logo EF Education

Ce texte est un publi-rédactionnel

FemmExpat vous recommande également de lire :
Améliorer son anglais : 4 choses à faire qui peuvent vous y aider
6 conseils quand votre moitié parle une autre langue

 

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !