Connexion en tant que membre

Enseignement à distance Hattemer academy la scolarité au retour Partenaire de la semaine

6 mois pour préparer mes enfants au changement


6-mois-pour-preparer-mes-enfants-au-changementDans 6 mois, grand changement pour la famille : retour en France, ou changement de pays.  

Ce changement appelle de nombreuses interrogations. L'une d'entre elles étant la meilleure façon d'accompagner nos enfants dans leur intégration au système éducatif français. Ce n'est pas si simple!

Il s’agit donc de bien les préparer tant au niveau académique qu’au niveau « culturel », et pour vous, vous faciliter la tâche pour les inscriptions.

S’y prendre six mois en amont n’est pas de trop, cela va se faire en douceur, sans stress pour les enfants comme pour les parents.

Nous allons par quelques pistes vous aider à y voir plus clair. Vous proposer des outils pour mener à bien cette réintégration.

 

Action n°1 : faire un point sur les acquis

Le Français est la langue d’origine de la plupart de nos petits expats. Or, au retour en France, ou dans un système scolaire français, on attend d’eux qu’ils soient au « niveau » des autres.

Si le niveau requis n’est pas atteint cela va représenter une difficulté majeure pour l’enfant, aussi bien pour sa scolarité que pour son intégration sociale. Il n’a pas les codes du vocabulaire, il n’est pas au fait des derniers « sujets » français, et ses petits camarades ne lui feront probablement pas de cadeau.

Donc faire un point sur le niveau de lecture et compréhension du texte, sur l’écriture (écrire proprement, entre les lignes, en cursive, respecter les marges, etc.) et sur la grammaire.

Cela paraît anodin, mais pourtant c’est important. Faire des séances de remises à niveau ce peut-être même ludique et enrichissant pour les parents !

Pour chaque classe, se référer au programme détaillé par niveau de français, de maths, d’histoire et de géographie, voici un exemple pour le programme de la classe de Cm2/7ème.

Ces informations permettent aussi d’orienter ses lectures pour compléter sa culture française.

 

Action n°2 : se faciliter l’inscription dans le système français

Si l’enfant vient d’un établissement français à l’étranger, il n’y aura pas de souci pour réintégrer un établissement en France ou un autre lycée français à l’étranger, si le niveau est ok.

En revanche si votre enfant vient d’un établissement local étranger, l’Education Nationale Française, dans sa grande méfiance, va lui faire passer des tests pour vérifier son niveau, avant de l’admettre dans la classe qui « va bien ». Prenez des renseignements auprès des expats locaux qui ont déjà leur enfant scolarisé pour cerner le niveau d’exigence.

En revanche, si l’enfant a suivi en parallèle des matières, comme le français les maths, par correspondance, et que le bulletin établi par l’organisme certifie un niveau de français, ce plus va vraiment faciliter l’inscription et complète favorablement le dossier scolaire de l’école locale.

Vous pouvez encore en vue d’un changement de scolarité, faire une remise à niveau en français de votre enfant par correspondance, pour faciliter l’inscription dans les établissements de votre choix, et consolider ses bases, la réintégration sera plus aisée.

 

Action n°3 : préparer les enfants au choc culturel  

Préparer les enfants, ce n’est pas uniquement au niveau académique. Si les enfants viennent d’un système scolaire différent, il s’agit pour eux aussi de leur permettre d’affronter le « contre choc culturel éducatif ».

Certains enfants n’ont jamais connu l’école française et risquent d’avoir des surprises :

  • Les horaires : souvent plus lourds que dans d’autres systèmes avec plus de vacances.
  • Le corps professoral : un professeur français est signe d’autorité, donc pour toute action on doit demander la permission.
  • La cantine : c’est souvent bruyant, ce n’est pas toujours au goût de l’enfant. Ca change de la lunch-box préparée amoureusement par Maman.
  • Nombre d’élèves par classe : ils sont souvent nombreux, fini les petits groupes, et ils se connaissent pour certains depuis la maternelle.
  • Le comportement en cours : on doit rester à sa place, lever la main pour prendre la parole,
  • Le système de notation : la notation de 1 à 20 avec la fameuse moyenne du 10 est toujours d’actualité et change radicalement du  A+ A  B+ B  C D E voire F pour fail !
  • Une approche pédagogique et éducative différente :notamment entre le système français et le système anglo-saxon : motiver les élèves, privilégier les encouragements (anglais) et non les sanctions (français) etc.

La liste est certainement plus longue, on parle bien de préparation, pas de bourrage de crâne !

 

Action n°4 : le français oui mais garder le bilinguisme


Maintenant que nous avons fait revenir les chérubins dans le système français, il ne faudrait pas qu’ils en perdent les autres langues !

Conserver une langue quand on rentre en France, ou quand on rentre dans le système éducatif français, peut se faire de plusieurs manières : cours particuliers, activités, diverses, mais dans un emploi du temps chargé, pas toujours simple.

Pour l’anglais : un programme bilingue en ligne. Il peut d'ailleurs aussi être dispensé avant un départ en expatriation en vue d’une éducation dans le système scolaire anglais ou américain

Le chinois est d’une des langues d’avenir, et de plus en plus d’enfants vivant en Chine, ont pu apprendre le mandarin. Pour continuer à garder cette langue, si l’on ne peut pas en faire dans l’établissement au retour, voici donc un programme de Chinois de la 9ème à la Terminale qui permet de conserver ses acquis, avec une méthode innovante qui a fait ses preuves.

Tous ces  cours de langues peuvent se faire en visio-conférences pour pouvoir pratiquer un grand choix de langues vivantes à l’oral avec des professeurs natifs.

On en reparle dans 6 mois ? si vous avez des questions particulières n’hésitez pas à nous les poser

 

Ce texte est un publi-information

 

Femmexpat vous recommande de lire aussi :
Transmettez vous-même la maîtrise de la langue française à vos enfants
La dictée : outil indispensable ou outil dépassé ?
Solutions Expatriation : la méthode Hattemer à distance, partout dans le monde

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !