Connexion en tant que membre

Ma vie en expatriation Psycho Vie perso

Pourquoi tenir un journal personnel en expatriation ?

Ajouter à mes favoris

woman outdoorsLors de votre expatriation, il peut s’avérer très utile de tenir un journal intime ou personnel. Cet outil vous sera utile dans le cadre de votre développement personnel à l’étranger. Voici pourquoi

Faire quelque chose pour soi : écrire au quotidien dans le contexte d’une expatriation permet de se réserver du temps et de se détendre, tout simplement, chez soi ou dans un café.

Travailler sur soi : le journal intime est un véritable outil de développement personnel. En expatriation, il aide à prendre de la distance par rapport à la tristesse ou à la rancœur, des sentiments parfois ressentis dans ce contexte. Écrire son journal personnel permet d’avoir une réflexion sur sa nouvelle vie, de lister ses envies profondes et de déterminer ses projets personnels et professionnels.

Se donner un objectif quotidien : écrire pendant X minutes ou X pages si possible tous les jours à la même heure permet de se donner un cadre, une routine personnelle dans le cadre parfois chaotique des premiers jours et mois d’une expatriation.

Recueillir des infos pratiques sur son nouvel environnement : cet aspect pratique sera, sur le long terme, une mine d’or pour votre famille et votre entourage. C’est un bon moyen de devenir une personne ressource vers qui l’on se tournera pour avoir les dernières informations.

Construire des souvenirs de familles : lors des six premiers mois, vous vivrez de nombreuses premières fois seule ou en famille. En les recensant avec de nombreux détails (photos, tickets, carte de visite, croquis, dessin, etc.), ce sont des archives familiales uniques et de grande valeur que vous élaborez.

 

A titre d’exemple, j’ai commencé à écrire dans de petits carnets de notes que j’ai au fil du temps appelé« mes carnets quotidiens de mère expat ». Commencés au Sri Lanka avec la naissance de mes enfants au début des années 2000, je ne me suis plus vraiment arrêtée d’y noter mes humeurs, mes découvertes locales, mes coups de cœur et de blues. Puis en 2010, j’ai créé mon premier blog, Expat Forever. Tenir mes carnets puis mon blog m’ai aidée à surmonter les difficultés de l’expatriation. Coucher ces dernières sur le papier m’a permis de les affronter sereinement et de trouver des solutions.

On peut commencer par tenir un journal personnel sous forme de carnets pour toutes les bonnes raisons décrites ci-dessus. Vous pouvez ensuite avoir envie de passer à une autre étape en voulant créer un blog, c’est ce que nous verrons dans un prochain article.

Si vous souhaitez faire de l’écriture un point d’ancrage lors de votre expatriation et par ce biais donner du sens à votre séjour àl’étranger, prenez rendez-vous pour une séance gratuite.

Véronique Martin-Place

VMP-signatureVéronique Martin-Place est expatriée au long cours.
Écrivain et auteur de Finding Your Feet in Chicago, elle propose des services personnalisés d’accompagnement àl’écriture.
Pour en savoir plus, consultez son site internet : www.writerforever.com

Femmexpat vous conseille de lire :

Se faire aider dans sa langue maternelle : priorité ou nécessité ?

Et soudain tout s’arrête - Vivre un deuil en expatriation

Un papa noël pour la vie


VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nous suivre