Connexion en tant que membre

Les billets d'humeur Les Enfants

Tout ce qu’il faut savoir pour qu’il continue de croire au Père Noël (même à Tombouctou)

Ajouter à mes favoris

Tout ce qu'il faut savoir pour qu'il continue de croire au Père Noël (même à Tombouctou)Ce que je m'apprête à vous dire n'est valable que si vous avez des enfants en bas âge. A vous ou autour de vous. Faudrait éviter les gaffes idiotes : le gamin pleurerait toutes les larmes de son corps et vous en tiendrait - à juste titre - rigueur, et les parents en reparleraient encore dix ans après. Vous seriez alors catalogué(e) "tatie/tonton-rabat-joie" pour le reste de votre existence. Non, ce serait dommage, tout de même.

Il faut également, pour que cet article vous touche, que vous fassiez partie de ces gens qui célèbrent Noël. Et que vous ayez décidé - vous aussi - de mentir éhontément à votre progéniture, afin de perpétrer l'existence de cette si jolie légende de fin d'année : celle du Père Noël.

Coûte que coûte, même en plein déménagement, même sous les tropiques par 40° de chaleur. Le tout, c'est de s'adapter.

Allez, on y va : 

STADE n°1 : Les Wonderful Twos

 

- Sachez que jusqu'aux deux ans de votre enfant, vous pouvez globalement raconter à peu près n'importe quoi au sujet du père Noël. 

Tout ce que vous dites étant parole d'évangile, le gosse ne remarquera très probablement pas les incohérences ou le manque de précision dans le discours :

- Pourquoi l'année passée y'avait un sapin et celle-là y'en n'a pas ?

(On était en plein déménagement)

- Pourquoi il y a un an le Père Noël passait par le conduit d'air conditionné et cette année par la cheminée ?

(On habitait à Acapulco, maintenant on vit en Suisse.)

 

- Pourquoi Papy et Mamie débarquent avec des cadeaux pour moi dans la valise ?

- Pourquoi on voit le Père Noël partout alors qu'il n'est sensé venir que le soir de Noël ? 

- Etc. 

De toute manière, normalement, il ne parle pas encore. Donc il ne pourra pas poser de question. Et puis dans tous les cas, il aura tout oublié d'une année sur l'autre. Donc, no stress. 

C'est aussi l'âge où le papier d'emballage l'intéressera notoirement plus que le présent lui-même. Donc ne vous ruinez pas, hein, c'est pas la peine. 

NoelCarolineGaujour

 

STADE n°2 : Les Marvelous Threes

 - Aux environs des trois ans, il faut commencer TRÈS sérieusement à faire gaffe à ce que l'on dit. Le gamin se met à connecter et à établir des liens, à tirer des conclusions, à regarder, sniffer, observer. Il devient méfiant et cherche à vérifier l'info.

Il s'agit donc maintenant d'être cohérents

Et de bien réfléchir à fixer en amont une histoire qui se tienne pour les deux à sept prochaines années : personne n'est à l'abri de tomber sur un gamin du genre TRÈS naïf. (Au-delà, faut consulter.)

Il s'agit également de vous accorder sur la version officielle

Avec l'entourage, en évitant impérativement de vous noyer dans les détails, qui sont source de confusion potentielle. 

Je recommande l'utilisation d'un nom de code pour le Père Noël. Comme tous les passwords, il doit être changé régulièrement, pour plus de sécurité : PN (Père Noël), VB (Vieux Barbu). Ce que vous voulez, histoire de pouvoir en parler sereinement - au besoin - devant le gamin. 

Attention néanmoins, à partir d'un certain âge, à ne pas éveiller de soupçons, voire à vous faire choper. 

De même, trouvez obligatoirement une VRAIE bonne planque pour les cadeaux

Afin de prévenir l'accident bête. Et évitez d'acheter le papier d'emballage avec le mouflet, samedi en faisant les courses... Celui avec les p'tits points verts et Rodolphe au nez rouge. Il l'a repéré illico dans le caddie. S'il le voit autour de ses présents le soir de Noël, vous êtes grillés.

Assurez-vous bien également de ne pas trop forcer sur le champagne le 24 au soir. Vous pourriez oublier de mettre les cadeaux sous le sapin durant la nuit. En général, les gosses se réveillent TRES TÔT le 25 décembre. Et ont la fâcheuse tendance de foncer DIRECTEMENT sous l'arbre enguirlandé. Tenez-vous-le pour dit. 

Pour finir : attention aux effusions de bisous-pour-dire-merci au moment de l'ouverture des cadeaux.

C'est LE PERE NOEL qui vous a offert vos cadeaux aussi okay ? Alors, pas de bourde, on reste de marbre, on sourit et on se dit merci plus tard. Ce qui peut s'avérer TRÈS utile quand vous découvrez le MAGNIFIQUE cale-porte, qui vous a été offert par votre belle-mère.

Sinon :  

LA RÈGLE MAJEURE :

Toute cette histoire est TRÈS mystérieuse. Il est donc LOGIQUE et SOUHAITABLE que vous n'ayez PAS de réponse à certaines questions. 

Ce qui a l'avantage de vous tirer d'affaire lorsqu'on vous pose une question difficile, d'éviter les ratés qui vous dénonceraient ultérieurement et même, de vous rendre plus plausible !

Si le moutard vous pose une colle, restez calme. Donnez l'impression que vous réfléchissez, vérifiez que vous n'avez pas l'explication. Et - le cas échéant - sans montrer votre angoisse, répondez que c'est une excellente question. Mais que vous n'en savez rien. 

D'un air entendu, en secouant doucement le menton. L'honneur est sauf. Et le mystère reste entier. 

 

FAQ (Frequently Asked Questions)

L'Histoire officielle et les questions piège : 
Le Père Noël vit au Pôle nord.

Où exactement, on sait pas, c'est secret. Seul le facteur est au courant. C'est pour ça que les lettres lui arrivent. Malin. 

Il passe l'année à préparer des jouets en attendant les lettres des enfants, pour les attribuer. Comme il en prépare de tous les types, il y a toujours ce que les enfants veulent, disponible en stock. Il est aidé par des lutins pass'que y'a quand même vach'môn d'boulot. C'est comme ça qu'il y arrive. D'ailleurs, c'est bien connu : "seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin". A ce sujet, il a un service entier dédié aux "jouets pour adultes". C'est pour ça que sous le sapin, y'a aussi des cadeaux pour les grands. 

Maman Noël, de son côté, lui prépare la bouffe, pour lui donner des forces. 

Si cette version vous parait trop sexiste, vous pouvez toujours dire que c'est elle qui s'occupe de gérer les listes de cadeaux. C'est plus classe. Quoique. Ça fait secrétaire. Sinon, vous n'avez qu'à bazarder la Mémé Noël de l'histoire. Le PN, il est célibataire : il n'a jamais trouvé le temps de rencontrer une amoureuse. Car il s'occupe trop des autres. Ou il est homo. Enfin, BREF, c'est vous qui voyez.  Mais rappelez-vous : il faudra ensuite vous tenir à la même version. 

Le soir de Noël, tout ce petit monde entasse le bordel dans un énoooooorme traîneau, tiré par neuf rennes. 

Vous pouvez toujours apprendre leurs noms, ça fait diversion aux questions et ça donne de la profondeur au récit. En plus, y'a un consensus international dessus, tout le monde est d'accord partout dans le monde, cela facilite donc grandement les choses : Tornade, Danseur, Furie, Fringant, Comète, Cupidon, Éclair, Tonnerre et Rodolphe au nez rouge bien sûr, pass'qu'il clignote pour éclairer le chemin quand il fait trop noir dehors (pratique).

Evidemment, tous ces cadeaux, c'est lourd. Mais comme les rennes sont magiques, c'est pas un problème pour porter. Et c'est aussi la raison pour laquelle - mais là, faudrait vraiment que votre gosse soit particulièrement retors - un attelage impair, c'est pas un soucis. 

Parking

A la VICIEUSE question "Où est-ce k'il gare son traineau le Père Noël ?", vous répondez "Derrière les nuages, c'est pour ça qu'on le voit jamais." Si vous habitez en ville, ça explique pourquoi il ne galère pas à trouver une place. Et si vous êtes à la campagne, c'est pour ça qu'on ne le voit pas dans le jardin. Attention. S'il n'y a pas de nuages, vous savez comment faire maintenant : retour à la phrase magique : "Je ne sais pas."

Ensuite, durant toute la nuit, le PN va distribuer tous les cadeaux aux pauvres parents épuisés et aux enfants qui ont été BIEN sages durant l'année et qui lui ont envoyé leur lettre. Ce qui explique TRÈS HABILEMENT pourquoi il a le temps de s'occuper de tout le monde en une seule nuit : beaucoup d'enfants n'ont pas respecté ces deux conditions et sont donc privés de joujoux.

Vlan : la menace est claire, quoique distillée discrètement dans le cerveau du morveux. Tout en douceur et en subtilité. 

Régime alimentaire :

A la question "Comment il fait pour manger et boire TOUT ça en une seule nuit le Père Noël ?", vous avez anticipé les années précédentes. Bah oui, un mensonge de cette taille, ça demande un peu d'organisation tout de même. Vous aurez donc pris soin, tous les ans, de ne boire qu'une gorgée du verre de lait et de ne grignoter qu'une miette du muffin posé au pied du sapin. Vous pouvez donc répondre avec dégagement : "Il ne mange qu'un tout petit peu à chaque fois, c'est pour ça chéri."

QUI a dit : "Mais c'est pire que la préméditation d'un meurtre, cette histoire de PN !" ?? C'est pas faux. 

Alors sinon, selon les pays, il passe par la cheminée, les gouttières, le garage... 

Tout cela n'est PAS INCOHERENT. C'est LOGIQUE :

Il s'adapte le VB, c'est un pragmatique ! Normal, avec tout ce qu'il a à gérer, sinon, il ne s'en sortirait jamais. Simplement, évitez les trucs par très réalistes genre les tuyaux, tout ça. Vous risquez de compliquer l'histoire pour rien. Faites avec ce que vous avez dans le pays où vous vivez, c'est simple.

Les rebelles vous objecteront peut-être un "Et pourquoi il passe pas zuste par la pooorte, le Papa Noël ?" (C'est vrai, il est con ou quoi ce PN ?!?!?)

Là vous avez deux choix :

  - Soit vous assumez de flipper vos gosses sur la sécurité et vous dites "Bah parce qu'elle est fermée à clef mon cœur, à cause des voleurs."

  - Soit vous ne voulez pas. Dans ce cas, il vous reste toujours la réponse appropriée à TOUTES les circonstances : "Je ne sais pas." Souvenez-vous. 

Variante (si vous avez une cheminée) : 

"Et le Père Noël, il va pas se brûler les fesses en descendant par-là ?"

Réponse ultra facile : "Bah non, on va EVIDEMMENT éviter d'allumer un feu ce soir-là, mon trésor.

Bien sûr, dans les livres, vos gamins verront souvent le VB les pieds dans l'slush.

Ils pourraient donc vous demander pourquoi c'est pas le cas chez vous (si vous habitez près d'une plage de sable blanc paradisiaque, par exemple), et s'il vient quand même, malgré le manque cruel de neige.

Facile : " Mais bien sûr, pourquoi ne viendrait-il pas !? " Hop, réthoriquement retourné comme une crêpe le gosse.

Ah oui, aussi : 

Vous n'échapperez sûrement pas aux imposteurs. Ces millions de PN qui s'baladent dans la rue et créent la confusion dans l'esprit de nos pauvres poussins. 

La parade est on ne peut plus simple. Ce sont TOUS des FAUX. Voilà. Ils aimeraient bien être le Père Noël, alors ils se déguisent comme lui. Mais le Père Noël, y'en a qu'un et UN SEUL, UNIQUE.

Suite logique : parce que le VRAI Père Noël, lui, il ne vient QUE quand les enfants font dodo, le soir de Noël. Sinon, il ne passe pas. Excellent moyen de coercition pour aller les coucher ce soir-là, soit dit en passant. 

 

La question ABSOLUMENT piège :

Vous habitez en République Centre Africaine et votre enfant, logiquement, en vient à vous demander :

- "Et pourquoi le Père Noël, il est tout Blanc. Et pas Noir, par exemple ?"

Elle a l'air super dure celle-là. Mais, en vrai, elle est hyper facile : "Parce qu'il fait TRES froid au Pôle Nord, et qu'il n'a pas le temps de bronzer."

Tadaaaa.

Nota bébé 1. 

Attention, il existe une zone grise entre le stade 1 et le stade 2. C'est à l'occasion de ce passage que des bourdes monumentales peuvent être commises. Il faut donc se surveiller attentivement durant cette période, ainsi qu'être vigilant quant aux réactions du lardon : personne n'est à l'abri de tomber sur un précoce ou un p'tit malin un peu tordu.

Nota bébé 2. 

Les étapes d'après, je peux pas vous dire, j'y suis pas encore. Mais je crois devoir vous rappeler une donnée essentielle : Vous n'avez PAS le droit de tabasser les enfants. C'est interdit par la loi. Même ceux qui viennent d'annoncer au vôtre que le PN n'existe pas. Et qu'on s'est bien foutu d'sa tronche, pendant toutes ces années. 

Voilà. Vous devriez être bons là.

Joyeeeeeeeux Noëëëël !

Par Pom

Pom, enfant expat devenue adulte. Mexico, Le Cap, des jumeaux et un blogAprès une enfance vécue à l'étranger, Pom a ensuite passé une dizaine d'année en France à faire ses études puis à se morfondre dans la publicité, avant de reprendre le chemin de l'expatriation à Mexico. Elle vit maintenant à Cape Town en Afrique du Sud depuis bientôt trois ans, avec son mari et ses deux bad boys, des jumeaux diaboliques de cinq ans.

Elle est vice-présidente, responsable des visites culturelles et de la communication de Cap Town Accueil.

Maman-blogueuse, elle poste aussi chaque jour sur sa page Facebook #juJusDePom, des billets humoristiques des tours pendables qu'ils lui font subir, partage ses expériences anti-conformistes de la parentalité et toutes ses découvertes culturelles, touristiques et gastronomiques sud africaines.

Elle vient également de lancer son premier roman, récit autobiographique et initiatique : La Folle Aventure d'une Mère de Jumeaux, paru aux éditions Infolio.

Illustration par Caroline Gaujour

Caro est illustratrice/graphiste expatriée à Istanbul - Retrouvez là sur son site carolinegaujour.com et sur sa page Facebook.

 

 

 

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Quels livres en français leur acheter pour Noël ?

Noël sous les tropiques… ou pas

 

Première publication le 17 décembre 2015


VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nous suivre