Connexion en tant que membre

Inde Ma destination Voyages

Mes vacances au Kerala, Inde


Bonjour à toutes, en échange étudiant à Chennai (Inde), je partage avec vous quelques bribes de mes vacances au Kerala où nous sommes partis à dix pour avaler un air moins pollué que celui de la grande ville du sud-est de l'Inde ! 

mes_vacances_kerala_NS

Nous sommes donc allés au Kerala, un Etat voisin au sud ouest de l'Inde, un des plus beaux et des plus prospères de l'Inde. C'est là où depuis plus de 600 ans les marchands sont attirés par le commerce des épices, du thé et des tissus.

Nous avons visité trois endroits importants : la petite station de Kodaikanal perchée dans les hauteurs - 1700m d'altitude, la verdoyante Munnar encerclée de plantations de thé à perte du vue qui décorent des collines presque vert fluo - c'est là que nous sommes montés sur les éléphants - et avons terminé par Cochin au bord de la mer - où Vasco de Gama a été enterré pendant 14 ans.

Fort Cochin, petite ville très vivante avec ses quartiers divers et variés liés à son passé exceptionnel : se côtoient de gigantesques filets de pêche chinois, une synagogue vieille de 400 ans construite par la communauté juive, des mosquées plutôt anciennes, des demeures britanniques bâties il y a un demi-millénaire et des bâtiments hollandais. Les colonisateurs Hollandais ont chassé les Anglais installés qui vivaient en harmonie avec le maharadja hindou, et ils ont malheureusement détruit une grande partie de ce que les Britanniques avaient construit.

baby-elephant-267124_640 

Nous avons eu la chance de faire des choses exceptionnelles : à Munnar une journée en jeep pour trois francs six sous (parfait pour le budget étudiant !). Le chauffeur nous a conduits dans des endroits magnifiques (lacs, points de vus dans les montagnes) à travers les plantations de thé qu'on ne se lassaient pas d'admirer ! A Cochin, nous avons eu la chance de rencontrer un conducteur de rickshaws (les mini voitures jaunes des villes que vous devez apercevoir de temps en temps sur les photos) qui a accepté de nous emmener baigner les éléphants dans une rivière, un coin pas du tout touristique à coté d'un minuscule village perdu. Ce moment était génial ! Expérience inoubliable.

Le petit trajet en voiture nous a fait découvrir un bout des alentours de Cochin. Il nous a montré des arbres à caoutchouc et à cacao, des champs d'ananas, et un endroit magnifique dans une sorte de jungle au bord de la rivière du Periyar, étroite rivière où le courant était très fort et s'entrechoquait sur les nombreux rochers. Nous avons mis nos maillots, et c'était parti pour l'aventure : il fallait s'agripper aux rochers en veillant à ne pas se faire emporter par le courant sous un soleil en pleine forme...c'était mythique ! J'ai adoré !  

india-165344_640

Sinon à Cochin nous avons terminé par les "backwaters", "une des expériences les plus féeriques de l'Inde" d'après les guides : à bord d'un "kettuvallam", (= bateau à nœuds, parce que la structure est maintenue par de la fibre de noix de coco), nous avons serpenté des canaux à travers un paysage d'un vert flamboyant que parsèment des petits villages anciennement implantés. Comme à Venise, ils ont des barques pour se déplacer ! Pendant que nous étions tranquillement assis sur le house-boat, profitant du soleil, nous avons pu voir la vie des habitants du village : les femmes faisant leur vaisselle ou lavant leur linge au bord de l'eau, les enfants s'amusant à leur manière, ainsi que quelques heureux baigneurs.

woman-262498_640

Nous nous sommes arrêtés chez une famille pour manger des noix de coco. Un homme à fait tomber plusieurs cocos du cocotier à l'aide d'une longue perche. Puis avec une hachette il ôtait la grande coque verte sans peur. Il exerçait son geste avec habileté, on ne se serait pas risqués à l'imiter ! On se demandait s'il n'allait pas se couper un doigt avec tout ça, mais on voyait bien qu'il avait complètement l'habitude. C'était amusant de siroter le jus avec des pailles avant de déguster la chair bien rafraîchissante. Nous avons pu visiter une fabrique de noix de cocos sur le chemin, c'était vraiment impressionnant ! Des énormes machines en bois, tout fonctionnant manuellement. Nous sommes restés le souffle coupé lorsque nous avons pu voir comment ils fabriquent des cordes on ne peut plus solides à base de simple fibre de coco, et le tout sans électricité. Incroyable. Ils ont font pleins de choses de ces cordes après, mais dans cette petite usine ils en font surtout des gros tapis.

 coconuts-892580_640

Femmexpat vous conseille de lire :

- Vivre à Gwalior, Inde

Juliette, une "Indian Therapy" en forme de roman


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !