Connexion en tant que membre

Guides Partenaires Immobilier Investissement Partenaire de la semaine Pelaprat Immobilier

6 conseils pour réussir son investissement immobilier et optimiser sa rentabilité


6-conseils-pour-reussir-son-investissement-immobilier-et-optimiser-sa-rentabiliteLa rentabilité d’un investissement immobilier se calcule à partir du

  • prix d’acquisition du bien
  • prix de revente,
  • du montant
  • et de la régularité des loyers perçus,
  • ainsi que de la fiscalité.

 

En d’autres termes, réussir son investissement immobilier, c’est acquérir le bon produit au bon endroit au juste prix et de le louer aux meilleures conditions.

 

Alors comment ?

 

1 : Qualifiez votre projet.

 

Quel est l’objectif premier de votre investissement ?

 

  • Réduire vos frais de logements : vous venez souvent à Paris, un pied-à-terre vous permettrait de réduire vos frais d’hébergement. Vos enfants vont faire leurs études à Paris, plutôt que de payer une location à fonds perdus investissez !
  • Compléter vos revenus,
  • Alléger votre fiscalité en vous constituant un patrimoine
  • Transmettre un patrimoine

 

Selon votre objectif le type de bien, l’emplacement et surtout les modalités de mise en location ne seront pas les mêmes.

 

2 : Ciblez le bon emplacement et le type de bien immobilier à acquérir.

 

  • L’emplacement d’un bien immobilier est primordial.

 

Quand on recherche un logement le premier critère auquel on pense, c’est le lieu.

Regardez comment sont construits les moteurs de recherche des portails immobiliers : la première question, c’est : Où ?

Ce qui détermine la réponse en revanche, diffère. Certains recherchent la proximité des écoles, des universités d’autres celles des moyens de transports pour accéder à leur lieu de travail ….

Si vous achetez pour louer, mettez-vous à la place votre futur locataire.

 

  • Le choix du type de bien à acquérir dépend de votre projet :

 

Si vous achetez pour louer : privilégiez les petites surfaces.

Une petite surface bien située se loue toujours. La demande locative émane essentiellement des étudiants, des personnes se lançant dans la vie active et des jeunes couples sans enfants. Ces derniers recherchent majoritairement des studios ou des 2 pièces à louer.

 

Si vous investissez pour transmettre, dans ce cas, vous misez sur une rentabilité assise principalement sur la revente.

Une grande surface présente dans ce cas l’avantage de prendre plus de valeur avec le temps.

 

3 : N’achetez pas si cela ne vous plait pas !

 

Même si on vous dit qu’une plus-value à la revente est assurée parce que c’est le quartier de l’avenir, qu’avec les nouveaux moyens de transports, les nouvelles infrastructures etc…c’est là qu’il faut investir ! … Si cela ne vous plaît pas, n’achetez pas !

 

Lorsqu’on investit dans l‘immobilier, dans la pierre, on peut toucher son investissement, c’est concret, réel.

Votre acquisition doit vous plaire. Aimeriez-vous vivre dans ce logement ? si vous répondez non, est ce qu’un locataire aimerait ? accepterait-il de payer un loyer conséquent pour y vivre ?

 

4 : Identifiez le mode de location adapté à votre projet (Location vide/ en meublé/ location saisonnière type AirBNB).

 

Vous souhaitez vous constituer un patrimoine pour compléter vos revenus mais sans alourdir votre fiscalité : achetez dans l’ancien à rénover et utilisez le mécanisme du « déficit foncier » pour déduire les travaux des loyers perçus, avec un report du déficit sur votre revenu global pouvant aller jusqu’à 10 700€ par an (hors intérêts d’emprunt).

 

Vous recherchez des revenus peu ou pas taxés : optez pour le statut de loueur en meublé : vos loyers seront peu fiscalisés car soumis au régime des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).

Paris compte 61,7 % de locataires (chiffre INSEE). Le loyer moyen charges comprises pour se loger à Paris est de 1.079 € pour 31 m² en moyenne, ce qui correspond à un ratio de 35,13 €/m², en augmentation de 3,13 % par rapport à 2017.

location_a_paris

Le 6ème arrondissement reste le plus cher de Paris avec un loyer moyen charges comprises de 43,52 €/m², suivi par le 5ème (40,70 €/m²) puis le 7ème (40,20 €/m²). Le 19ème est toujours le moins cher : 31,13 €/m².

Attention pour les meublés touristiques type Air BandB, la législation tend à se durcir notamment à Paris où la location de votre résidence principale en France ne doit pas excéder 120 jours. Votre bien à la location doit de toutes les façon être enregistré sur la plateforme de la mairie de Paris.ville_de_paris 

5 : Rapprochez-vous d’un expert immobilier indépendant

 

A chacun son métier ! Si le vôtre n’a rien à voir avec l’immobilier, laissez ceux qui savent vous aider.  Un conseiller indépendant vous orientera, en vous informant de manière transparente sur l’état du marché, les emplacements à privilégier, les différentes solutions de location et le dispositif fiscal le plus adapté.

 

6 : Négociez les modalités d’acquisition (taux d’emprunt, durée, assurance emprunteur ; …)

 

Négociez le taux, mais aussi les conditions de rachat du crédit, les pénalités de remboursement anticipé, les modalités de remboursement en cas de maladie, etc.

Ce n’est pas parce que les taux d’intérêts sont bas qu’il ne faut pas faire jouer la concurrence entre les banques !

Les taux des crédits immobiliers ont atteint des plus bas historiques en septembre. Les acheteurs empruntent désormais à 1 % sur vingt ans et à 1,25 % sur vingt-cinq ans. Il s’agit de taux moyens proposés par les banques, hors négociation en fonction du dossier du client.

Et dans la négociation n’oubliez pas l’assurance emprunteur ! Rien ne vous oblige de souscrire à l’assurance emprunteur que vous propose la banque qui vous octroie votre crédit. La loi vous autorise à en prendre une ailleurs.

Quand on sait que l’assurance emprunteur représente jusqu’à 30% du coût du prêt il y a là un moyen de réduire le coût de son investissement.

 

Les taux d’intérêts n’ont jamais été aussi bas : c’est le bon moment pour investir !

 

logo pelaprat

Pour en savoir plus : https://pelaprat-immobilier.com/investissez/

Pelaprat Immobilier saura vous guider dans vos recherches, n'hésitez pas à contacter Pelaprat Immobilier.

 

Ceci est un publi-redactionnel

 

FemmExpat vous conseille également de lire:

Vente immobilière : les règles d’imposition ont changé pour les expatriés
Immobilier : fiscalité allégée pour les expatriés
Retour à Paris : le casse-tête du logement…
Les 8 raisons qui font de l’immobilier parisien, une valeur sûre de 2019
Déménagement, êtes-vous éligible au Mobili-Pass®?


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !