Connexion en tant que membre

Fiche pratique Ma vie en expatriation

Un bout de France, partout dans le monde


Copy of UNE femmexpat 559x520Tour d'horizon des institutions, souvent méconnues et sous-utilisées, qui nous représentent et nous administrent là où nous habitons, partout dans le monde.
 
Dans les livres d’histoire de nos petits-enfants, sans doute parlera-t-on de notre époque comme d’un moment de grande vulnérabilité de la démocratie. Montée des extrêmes et des populismes, crise des Gilets Jaunes, Brexit… C’est l’essence même de la représentativité qui est en crise. 
 
Chez FemmExpat, nous ne faisons pas de politique mais nous sommes des citoyennes. Et dans cette période instable, nous voulons apporter notre pierre à l’édifice. Notre façon de le faire ? Rappeler déjà l’immense chance que nous avons d’avoir des institutions démocratiques puissantes et extrêmement complètes pour nous représenter et nous administrer là où nous habitons partout dans le monde.
 
Mais ces institutions sont souvent méconnues et sous-utilisées. Alors nous lançons une vaste série d’articles pour mieux comprendre ce système qui nous accompagne à l’étranger. Nous commençons par la France, et nous poursuivrons avec la Belgique, la Suisse, le Canada, l’Afrique Francophone, tous les systèmes que nous pourrons vous décrire.
 
 

Voyons donc les institutions des Français de l’étranger.

 
Il y a beaucoup à dire car la France est peut-être le pays qui a le plus développé sa présence à l’extérieur de ses frontières pour accompagner ses ressortissants et assurer sa présence dans le monde. Il y a « un bout de France, partout dans le monde ».
 
En tant qu’usagers, nous connaissons certains pans du système. Nous en constatons régulièrement les limites et celles-ci alimentent une partie de nos conversations et de nos rapports avec nos élus. Le système est parfois saturé, vieillissant, à bout de souffle, mais globalement il tient bon et il est incroyablement complet. 
 
Nous vous le présentons ici d’une façon schématique et nous allons tout au long de l’année développer chacun de ses aspects.
 
 
 

1. Les institutions démocratiques

Comment les Français de l’étranger sont-ils représentés sur le plan politique :
 
 

Comment ça fonctionne ?

>> Les 443 conseillers consulaires sont élus dans 130 circonscriptions.
Selon le nombre de Français inscrits sur les registres consulaires, chaque circonscription peut couvrir un pays entier, une partie d'un pays ou plusieurs pays à l'international.
 
>> Les conseillers consulaires élisent à leur tour en leur sein les 90 conseillers consulaires membres de l'AFE.
 
>> Ils forment avec les 68 délégués consulaires et les parlementaires (11 députés et les 12 sénateurs) représentant les Français établis à l'international, le collège des Grands électeurs devant élire les sénateurs des Français établis à l'international.
 
 

2. A côté des institutions politiques, il y a des associations représentatives dont le rôle est fondamental.

 
Nous y ajouterons la FIAFE, Fédération internationale des Accueils français et francophones d'expatriés, réseau international rassemblant 10.000 bénévoles et 100.000 membres, dans 90 pays dont la reconnaissance d’utilité publique est en cours.
 
 

3. Un point sur l’Administration nous permettra de creuser les rôles respectifs des ambassades et des consulats.

Nous découvrirons aussi les services qui au Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères veillent sur les Français de l’étranger et assurent notamment leur sécurité. Nous pourrons ensuite creuser les nombreuses institutions économiques de « l’équipe France » qui assurent la diplomatie économique, développent notre commerce extérieur où nous aident à trouver du travail à l’étranger.
 
 

4. Sur le plan éducatif

Le réseau français est exceptionnel avec :
... et tout un réseau d’écoles internationales au retour en France.
 
 

5. Les institutions culturelles

Elles sont bien structurées aussi autour des 98 Instituts français, des 850 Alliances françaises, et 131 Services de Coopération et d'action culturelle. San oublier les filières d’enseignement du Français langues étrangères (FLE) et les  nombreuses librairies françaises à l’étranger.
 
 

6. Enfin sur le plan social et santé

La CFE (Caisse des Français de l'Etranger) et le Cleiss (Centre de Liaison Européennes et Internationales de Sécurité Sociale) poursuivent le rôle des institutions sociales pour les Français de l’étranger.
 
 
 
 
Voilà donc un réseau exceptionnel, qui mérite un long cycle d’articles et d’interviews. Bonne lecture à vous !
 

Alix Carnot

Portrait Alix Carnot

 

Alix Carnot est Directrice Associée chez Expat Communication, l'éditeur de FemmExpat et Expat Value - Auteur de Chéri(e) on s'expatrie, guide de survie à l'usage des couples expatriés.

 

 

 

 

Ressources pour l’infographie : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere-et-son-reseau/

 

FemmExpat vous conseille également :

Qui sont nos élus locaux à l'étranger ? Les conseillers consulaires et l'AFE 

A quoi sert un sénateur de l'étranger ? Réponse en 7 points

Quel est le rôle d'un député de l'étranger ? Interview de Samantha Cazebonne

7 arguments pour se bouger et aller voter le 26 mai !

Elections européennes : inscriptions avant le 31 mars 2019

Le consulat : ma nouvelle mairie en expatriation

 

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !