Connexion en tant que membre

Caisse des Français de l'étranger - CFE Guides Partenaires La Retraite La Retraite CFE

Départ en expatriation : quid des cotisations retraite ?


Image SliderLa question de la cotisation retraite est une question récurrente avant un départ en expatriation, que ce soit de la part des expatriés d’entreprises, des personnes en contrat local, ou des personnes sans activité à l’étranger, notamment les conjoints accompagnateurs.

Pour clarifier la situation : quand on part à l’étranger, on cesse, sauf exception comme le détachement,  de cotiser automatiquement en tant que salarié aux régimes français de protection sociale (santé et retraite). Concernant la retraite, l’accumulation des droits et des trimestres cesse… jusqu’au jour du retour en France et de la reprise d’une activité professionnelle.

 

Mais alors, comment faire pour sa retraite ?

Tout d’abord si l’on travaille dans un pays étranger, on va devoir cotiser au régime obligatoire du pays d’accueil, s’il existe. Mais cela ne permet pas d’acquérir des droits en France. Si des accords entre les pays existent, ils peuvent, à la rigueur, permettre de valider des trimestres mais en tout cas ne permettent jamais une équivalence stricte pour la retraite.

Ceci dit, il est possible de continuer de cotiser volontairement au système français pour assurer la continuité et ne pas perdre de droits au retour:

  • via la cotisation au régime de base à la CFE*
  • Via une complémentaire type Humanis

Important à savoir : Il est vivement conseillé de cotiser au régime de base ainsi qu’à un régime complémentaire !

Ok, mais si on ne travaille pas à l’étranger ?

Si vous ne travaillez pas, que vous êtes une personne chargée de famille et que vous pouvez justifier de cinq années d’affiliation à la Sécurité sociale, vous pouvez également cotiser volontairement à la retraite de base et valider des trimestres.

Si vous étiez en poste pendant un minimum de six mois préalablement à votre expatriation, vous pouvez également cotiser volontairement. En tant qu’ancien assuré obligatoire français,  vous cotiserez ainsi pour valider autant des trimestres que des salaires.

Combien cela va me coûter ?

Si vous êtes salarié cela sera basé sur votre salaire ou vos revenus.
Si vous êtes chargée de famille sans emploi cela sera forfaitaire.
Si vous cotisez volontairement sans être chargée de famille, cela sera basé sur les 6 mois de votre dernier salaire.

Pour en savoir plus sur les cotisations

Il faut savoir que les cotisations à la Caisse des Français de l’Etranger ne sont en rien obligatoires, mais sont vraiment à considérer, même si vous pensez ne partir que peu de temps… Le rachat ultérieur de droits auprès de l’Assurance retraite ne sera pas forcément aisé, et toujours plus cher.

*La CFE collecte pour le compte de l’Assurance Vieillesse.

cfe

Publi-information

Femmexpat vous conseille de lire :

- L’engagement de la CFE pour garantir les droits de ses adhérents en matière de retraite

- Régime de base et retraite complémentaire en expatriation: le saviez-vous?

- Vos cotisations retraite pendant l’expatriation avec la CFE


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !