Connexion en tant que membre

Education Enseignement à distance Groupe Hattemer Hattemer academy Partenaire de la semaine

Comment pallier le retard d’apprentissage dû au confinement ?



Hattemer soutien scolairePendant presque deux mois de confinement et d'arrêt d'école, professeurs et parents se sont impliqués pour assurer au mieux le suivi pédagogique de leurs élèves et enfants, entre télétravail et soutien scolaire parfois difficile à suivre (différentes plateformes, matières parfois mal maîtrisées, méthodes d'enseignement donnant l'impression de ne pas parler la même langue).

Toutefois, nous allons le voir, tout n’est pas perdu et il est encore temps de prendre des dispositions pour mieux terminer l’année scolaire.

Tour d'horizon de cette période si particulière :

Une période émotionnellement instable qui marquera incontestablement petits et grands 

Les familles, comme les enfants, ne sont pas tous égaux face au confinement! Le cadre tout d’abord : jardin ou pas, appartement avec ou sans balcon, petite ou grande surface, ces conditions ont fait vivre le confinement de manière inégale.

À cela s'ajoute l'âge : les enfants ont une perméabilité aux événements différente et notre rapport au temps s'avère très éloigné du leur. Si les nourrissons sont les moins affectés par la situation, les tout-petits et les plus grands ont pu souffrir de cet horizon brusquement réduit.

Les enfants prennent conscience rapidement des changements qui s'opèrent dans leur quotidien. Malgré l'accompagnement et les explications de leurs parents, ce confinement a pu provoquer chez certains de l'angoisse, de la colère voire des phobies.

Premières conséquences du confinement : l’absence de socialisation avec les autres enfants. Pour ceux qui fréquentent une crèche ou l'école maternelle, cela constitue un changement de vie radical. Ne plus aller en classe, ne plus jouer dans la cour, ne plus retrouver les copains… Tous ces aspects de la socialisation du jeune enfant ont disparu du jour au lendemain.

 

Les enfants et adolescents ne parlent pas toujours avec des mots

Pendant cette période, les parents ont constaté que le prolongement du confinement avait touché les enfants et les adolescents. Cependant, il convient d’avoir à l’esprit que l’enfant n'exprime pas toujours son mal-être avec des mots, encore moins l’adolescent. Ces troubles peuvent se manifester à travers : 

  • des troubles du sommeil, les réveils et les cauchemars
  • des troubles de l’appétit, manque d’appétit ou besoin de manger davantage
  • une instabilité de l’humeur parfois des colères plus fréquentes, les disputes, des oppositions
  • un refus du travail scolaire ou des contraintes.
  • Et bien sûr la tristesse, les pleurs injustifiés, la demande excessive de câlins, de contact.

 

Comment rectifier le tir sur le plan pédagogique ?

Cette année scolaire aura donc été très perturbée. La continuité pédagogique a été et demeure très inégale selon les solutions fournies par les établissements, la disponibilité des parents, l'autonomie et la maturité des élèves. 

Malgré ces difficultés et selon un sondage récent, 65% des parents disent « ne pas être prêts » à renvoyer leurs enfants en classe à la levée du confinement. Un choix compliqué, et qui comme tout choix, nécessite de bien connaître les options. 

Or, peu de familles connaissent déjà les écoles à distance, qui représentent pourtant une solution possible et qualitative pour les semaines à venir. 

Le Cours Hattemer notamment, qui se démarque par son niveau d'excellence et son ouverture internationale, propose les avantages d'un cours par correspondance adapté aux enfants : des supports parfaitement construits et qui ont fait leurs preuves, conçus pour que l'enfant puisse travailler seul, de façon progressive et structurée.

Les programmes sont flexibles, chaque élève peut les intégrer à tout moment, soit pour quelques semaines, soit pour un trimestre : 

 

Suivant le choix que vous faites différentes solutions s'offrent à vous :

  • Je choisis de ne pas remettre mon enfant à l'école avant la rentrée prochaine, voire je ne suis pas certain(e) qu'il reprenne en septembre, il est temps de s'inscrire pour :

 

Un trimestre de cours complet : L’élève reçoit chaque semaine les cours, exercices (avec les corrigés) ainsi que les devoirs à soumettre, le tout relié dans un fascicule par discipline et par trimestre.

 

  • Je choisis que mon enfant retourne à l'école mais estime que le matériel que je reçois n'est pas suffisant pour lui dans une ou plusieurs matières, il existe l’option suivante :

 

Un trimestre de "discipline(s) séparée(s)", c'est à dire une ou plusieurs matière que je peux prendre "à la carte" : je peux l'inscrire par exemple à un trimestre de mathématiques, anglais, etc...: 

Ces cours permettent de palier des cours inexistants dans certaines matières ou de combler des lacunes mises en évidence lors de cette période. Grâce à des cours structurés et qui favorisent la compréhension, l’entraînement et l’assimilation.

 

Les langues ne sont pas oubliées

  • Pourquoi ne pas en profiter pour améliorer son niveau en anglais, en l'inscrivant au programme anglais bilingue, après entretien avec l'équipe pédagogique.
  • Et si on commençait à étudier une nouvelle langue : mon enfant peut démarrer le chinois par exemple, pour compléter son curriculum. 

 

Palier de façon globale les difficultés

  • Si mon enfant est en difficulté dans une ou plusieurs matières et que je crains pour l'acquisition des fondamentaux :

 le Cours de révisions : ce programme est particulièrement adapté à la situation actuelle car il reprend, en 5 semaines (4 semaines au secondaire), les notions essentielles de chaque classe en français et en mathématiques. Avec un rappel de cours suivi d’exercices, il constitue un excellent moyen de consolider les fondamentaux à raison d’1 heure par jour pour chaque matière.

 

  • Si l'école de mon enfant assure un bon suivi pédagogique mais que le niveau de français ne me semble pas suffisant : un programme complémentaire primaire expatrié permet d'aborder toutes les notions prévues au programme de la discipline en condensé, est disponible du CE1 (11ème) au CM2 (8ème) pour le Français et est particulièrement adapté aux élèves suivant une scolarité dans un établissement à l’étranger.

10 modules à étudier, 10 devoirs à réaliser :

  • Sur 30 semaines, à raison de 30 minutes par jour,
  • Sur 20 semaines, à raison de 45 min/jour,
  • Sur 10 semaines, à raison d’1h30/jour.

 

L’équipe pédagogique d’Hattemer Academy est à votre disposition pour vous conseiller et vous apporter des solutions au 01 40 82 77 80

Lien vers l'événement ICI

 

 

FACEBOOK LIVE Hattemer


 

 

Ce texte est un publi-information

FemmExpat vous recommande de lire aussi :

Double baccalauréat français-américain
Comment nourrir un enfant zèbre ?
6 mois pour préparer mes enfants au changement

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !