Connexion en tant que membre

Le Bénévolat Les Activités Les Réseaux Associatifs Les témoignages des expats confinés Ma vie en expatriation Vie d'expat

Comment la crise resserre les liens entre expatriés – Rencontre avec Corinne Levet, Présidente de la FIAFE


FIAFE-2020-UNE femmexpat 559x520Il n'y a pas un départ en expatriation qui ne se fait sans que l'on vous conseille de courir au Café d'Accueil local. Moment incontournable pour une intégration réussie : c'est là que vous vous ferez vos premières copines et surtout que vous aurez tous les bons conseils pour démarrer sereinement l'année. Mais cette année, la rentrée a démarré différemment. 

Depuis les débuts de FemmExpat (bientôt 20 ans !), nous avons pris l'habitude de vanter le dévouement et le dynamisme des membres du réseau de la Fédération Internationale des Accueils Français et Francophones d’Expatriés (FIAFE) qui regroupe et conseille les Accueils de 90 pays, et ce depuis 36 ans... En cette année particulière, le réseau ne cesse de se réinventer pour continuer d'assurer ses missions malgré les difficultés imposées par la pandémie.

Nous avons pris le temps d'un échange avec sa présidente, Corinne Levet, pour revenir sur les derniers mois et évoquer avec elle les défis d’une rentrée pas comme les autres pour la FIAFE.

 

Quel est l’impact du Covid sur les familles expatriées ?

Cette épidémie a touché les familles expatriées, comme le reste du monde.

A une époque où l’on peut se déplacer facilement et communiquer aisément, on peut se laisser aller à oublier que l’on vit loin de chez soi ! Nous avons été nombreux, aux quatre coins du monde, à en prendre brutalement conscience.

De nombreux projets d’expatriation reposent sur la possibilité de voyager et de revenir en France à sa guise.

Vivre ailleurs, mais pouvoir rentrer voir ses parents ou installer ses enfants à l’université. Et soudain, des familles entières ont dû changer leurs plans et rester dans leur pays d’expatriation. Les expatriés ont l’habitude d’une certaine incertitude, et ils savent s’adapter.

Avec cette épidémie, les incertitudes se sont accumulées.

Contraintes sanitaires, réouverture des frontières, conditions de retour dans le pays, situation économique, réouverture des écoles, etc… Tout cela est très difficile à vivre pour toutes ces familles expatriées ou qui devaient le devenir !

 

Comment les Accueils ont-ils pu se mobiliser pour remplir leur mission malgré les difficultés liées à la crise sanitaire ?

Les équipes de la FIAFE ont été formidables !

Les premiers Accueils touchés ont été ceux de Chine bien sûr. En février dernier, les témoignages des Accueils de Pékin & Shanghai avaient stupéfait et ému le réseau : personne n’imaginait alors que de très nombreux pays allaient connaitre aussi le confinement.

> Lire aussi:

Covid-19 : « On se sent isolés » – témoignage d'Anne, présidente de Shanghai Accueil

Le coronavirus vu du Qatar - témoignage de Maryline, présidente de Doha Accueil

 

Dans chaque pays, les bénévoles se sont organisés pour maintenir le lien.

Les visites culturelles qui ont dû être annulées ont été transformées en conférences sur Zoom, partagées avec tout le réseau. Les cours de yoga, de Pilates, de danse bollywood, les jeux de cartes ont été proposés en ligne.

Les bénévoles ont appelé les adhérents isolés.

Les présidents des Accueils ont eu des contacts réguliers avec les ambassades et les consulats et transmis les informations importantes sur le contexte sanitaire et les règles en vigueur dans chaque pays.

 

Et les rentrées ?

Elles ont eu lieu dans ce contexte exceptionnel.

Commencer une expatriation par une quatorzaine, s’installer dans un pays dont les règles sanitaires évoluent : autant de raisons supplémentaires de s’appuyer sur l’expérience des Accueils de la FIAFE.

La mission des Accueils est d’accueillir ! Et les adhérents ont partout été accueillis.

Nos 10.000 bénévoles ont échangé avec de nouveaux arrivants par mail, par WhatsApp, par Zoom, par téléphone ! Pour partager des informations pratiques, on peut heureusement utiliser de nombreux moyens de communication.

En ce qui concerne les rencontres, que les Accueils offrent depuis toujours, il a fallu s’adapter.

Les bénévoles n’ont pas pu organiser de grands cafés de rentrée comme c’est la tradition. Dans certains pays, c’était prévu, dans d’autres, l’interdiction de se rassembler a été plus soudaine, et partout les équipes se sont adaptées.

Ainsi par exemple à :

  • Barcelone et Madrid, les bénévoles ont transformé un grand café en une dizaine de petits, et cela dans un délai très court !
  • Singapour aussi les adhérents ont pu se rencontrer à l’occasion de 22 ( !!) cafés en très petits groupes.
  • Washington, plus de 100 adhérents se sont retrouvés sur Zoom pour deux heures d’échanges avec l’équipe, l’ambassadeur, le consul général.

Partout, le même souci d’accueillir, et d’accompagner, dans un contexte particulièrement exigeant.

 

Qu’observez-vous dans les nombreuses communautés expatriées que vous rencontrez ?

La crise a vraiment resserré les liens entre expatriés. Et nous avons pu observer beaucoup de solidarité.

Entre les pays d’abord ; l’épidémie ayant progressé géographiquement, chaque Accueil impacté a pu compter sur le soutien du reste du réseau.

Et au milieu de cette période unique, nous avons accueilli de nouveaux Accueils tels que Princeton et Saigon, qui existaient déjà et ont souhaité rejoindre la FIAFE et profiter de la force de notre réseau, et Bilbao qui a été créé par une jeune équipe très dynamique !

Nous accompagnons d’autres projets de création, et nous discutons avec des associations existantes qui réalisent la richesse que représente un réseau en période de crise. Nous constatons aussi dans de nombreuses villes que parmi les nouveaux adhérents, figurent des Français installés de longue date qui soudain sont en demande de rencontres en français !

Je rencontre virtuellement des expatriés (bénévoles, adhérents, diplomates) presque chaque jour et je suis toujours impressionnée (mais pas surprise) par leur résilience.

 

>> En savoir plus sur la FIAFE, le Réseau des Accueils d'expatriés français et francophones à l'étranger

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 23/10 – Café Retour d’Expat (virtuel)

    octobre 23 @ 14 h 00 min - 15 h 30 min UTC+1
  2. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !