Connexion en tant que membre

Partenaire de la semaine SAGE : Portage salarial à l'international

Travailleur indépendant expatrié : vaut-il mieux créer son entreprise, ou user du portage salarial ?


Travailleur indépendant expatrié : vaut-il mieux créer son entreprise ou user du portage salarial ?Vous profitez de votre expatriation pour redéfinir votre activité professionnelle. L’idée de l’activité est là, mais la structure à adopter reste un point d’interrogation : vous faut-il vraiment créer votre entreprise ? N’existe-t-il pas une solution plus souple ?

SAGE SA, spécialiste du portage salarial, se propose de nourrir votre réflexion : le portage salarial pourrait bien, dans votre cas, constituer une solution intéressante.

Créer sa propre structure ?

Pour se mettre à son compte, la création d’entreprise apporte indéniablement des avantages, notamment celui de l’indépendance. Elle comporte aussi son lot de risques. Le pas peut sembler difficile à franchir lorsqu’on vient du monde du salariat et qu’on se retrouve face à nombre d’incertitudes : combien de temps allez-vous rester dans ce pays d’expatriation ? Comment faire fonctionner votre activité ? Et si vous aviez mal évalué les risques et opportunités ? Selon les pays c’est également plus ou moins facile : en parlez-vous la langue ? Faut-il un apport financier de départ ? Quelles sont les modalités de fermeture d’activité ? Renseignez-vous bien, selon les cas, tout cela peut être compliqué.

 

Une micro-entreprise en France, avec le statut d’auto-entrepreneur, est une autre possibilité. La maîtrise de la langue est un avantage certain pour naviguer dans les rouages administratifs. Certaines complications peuvent cependant apparaitre avec la distance, notamment car vous n’entrez pas dans les cases classiques des Français résidant et travaillant en France. Sans compter que vous ne pourrez bénéficier de ce statut que jusqu’à un certain niveau de chiffre d’affaires.

Le portage salarial est-il adapté à votre situation ?

Travailleur indépendant expatrié : vaut-il mieux créer son entreprise ou user du portage salarial ?Vous ne parvenez pas à identifier le bon cadre légal pour travailler à l’étranger ? Vous pensez être contraint de créer une entreprise pour pouvoir facturer votre mission ? Vous ne maîtrisez pas la législation du pays dans lequel vous allez effectuer une mission ? Vous ne disposez pas du temps nécessaire pour gérer les aspects administratifs d’une mission à l’étranger ? Le portage salarial offre une réponse à tous ces cas de figure.

Si l’activité que vous visez consiste à être consultant ou expert indépendant, et que la notion d’entreprise n’est pas clé dans votre activité (c’est votre expertise que vous vendez, davantage qu’un produit ou une marque, vous êtes prestataire de services, d’activités intellectuelles et/ou administratives), que vous souhaitez proposer vos services à une société étrangère, française, ou en mission à l’étranger pour une société française, penchez-vous sur le portage international.

Le portage salarial simplifie la vie

Le portage salarial est une relation tripartite : le consultant/freelance (1) est lié par contrat à la société de portage (2), qui gère pour lui toute l’activité administrative, notamment la facturation auprès du client (3). A l’international, on appelle le portage salarial « contracting ».

 

Vous n’aurez pas besoin de créer de structure juridique. La société de portage se charge de la gestion administrative, fiscale et comptable dans le pays d’accueil, et vous bénéficierez des mêmes avantages qu’un salarié (notamment protection sociale et assurance chômage). Votre avantage : vous consacrer uniquement au contenu de votre mission, sans la charge administrative (pas de structure, de factures ou de comptabilité). Le portage salarial n’est pas plafonné à un certain montant de chiffre d’affaires.

 

Travailleur indépendant expatrié : vaut-il mieux créer son entreprise ou user du portage salarial ?Bernard Rozinthe, dirigeant de la société de portage salarial international SAGE, abonde dans le sens de la simplicité : « les cadres que nous portons depuis plusieurs années sont tous unanimes. Le confort que nous leur apportons, que ce soit en terme de contractualisation de leur mission, de conseils quant à leur couverture sociale, à la réglementation internationale ou encore dans la prise en charge administrative, leur permet de se consacrer à 100% au cœur de leur métier. C’est pour eux un gage d’efficacité et de succès pour mener à bien les missions souvent ambitieuses que leurs entreprises clientes leur confient. »

  • Découvrez des témoignages d’expatriés ayant fait le choix du portage salarial avec SAGE SA.
  • Dans le cas des conjoints de salariés expatriés, se mettre à son compte avec le portage salarial permet une continuité de carrière, surtout lorsqu’ils sont amenés à changer de pays de résidence au fil des affectations, sans pour autant s’alourdir de questions administratives.

Création d’entreprise avec transition

Le portage salarial peut s’envisager comme une étape de transition avant la création d’entreprise, pour tester son offre, confronter le projet au terrain, se l’approprier au quotidien, évaluer si l’activité permet de réellement tirer les revenus espérés : bref, lever les principales incertitudes de la création d’une activité, sans les contraintes administratives. Vous restez ainsi focalisé sur votre activité.

En fonction de l’évolution de votre activité et de votre projet, vous pourrez le moment venu évoluer du portage vers la création d’entreprise.
En bref, tant que vous êtes seul(e) à intervenir en prestations intellectuelles, sans besoin d’employer d’autres personnes, le portage sera toujours le mieux adapté.

Choisir entre portage et auto-entreprise

  • Vous effectuez de la prestation de service, vous débutez votre activité chez un client principal qui vous propose un contrat, vous n’avez pas besoin de structure pour travailler, vous souhaitez tester la viabilité de votre projet à travers quelques missions, sans garantie de renouvellement ou pour exercer, sans contrainte, une activité indépendante en complément de son emploi : le portage est une bonne solution pour vous.
  • Vous êtes porteur de projets commerciaux en négoce ou artisanat, qui nécessitent la création d’une structure, pour lesquels l’image d’une marque, un produit, est importante, ce n’est pas tant votre compétence d’expert que vous vendez : c’est la création d’une structure qui sera plus adaptée.

 

GARANTIES et BENEFICES du portage salarial par SAGE SA :

- la liberté d’un consultant et le statut d’un salarié ;
- un salaire chaque mois lorsque vous êtes en mission.
- une couverture sociale de salarié international;

- un service de recouvrement ;
- la création de droits Pôle Emploi lorsque vous êtes en mission si vous choisissez cette option

- un accompagnement dans le développement de votre activité via des événements, ateliers, formation ;

- le bénéfice de notre réseau d’entreprises clientes et de notre expertise.Sage RVB_sage

Ceci est un publi-rédactionnel

FemmExpat vous conseille aussi de lire :

2021 est-elle une année clé pour le portage salarial ?

Le portage salarial, une solution face à la crise sanitaire et la crise de l’emploi?

 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne