Connexion en tant que membre

Les Amis Les billets d'humeur

Amitiés d’expat


Amitié d'expatQuand on part en expat, on imagine qu’on va rester en contact avec tous ses amis, les retrouver à chaque retour en France dans un esprit festif et garder le lien sans problème pendant ces quelques années où nous partons vivre dans un autre pays. Après tout, à l’heure de Facebook et de Skype, c’est tellement facile !

D’ailleurs au premier retour, les potes sont contents d’entendre nos aventures, même si on sent que les préjugés commencent à s’installer. La vie de coq en pâte, l’idée que nous sommes désormais dans un rêve, une bulle, une parenthèse enchantée. « Non mais pour toi,  c’est facile, tu n’es plus dans la vraie vie ». Non c’est vrai, nous, on vit au pays des Bisounours, c’est bien connu… Bon c’est sûr que sur Facebook, on a préféré poster l’eau bleue de la piscine sous le soleil que les cafards dans la cuisine et notre tête de déprimée parce qu’on n’a pas encore trouvé sa place dans cette aventure.

Bon allez, ils sont quand même contents de nous voir. Surtout tant que c’est près de chez eux. Nos 10 heures de vol avec nos deux loulous qui se sont endormis 1 heure avant l’atterrissage ? Nathalie n’en a pas conscience, elle qui rechigne à traverser Paris d’est en ouest pour venir nous voir. « Tu comprends, avec la poussette du bébé… ». Au fur et à mesure, on écrème. Et on retrouve finalement toujours les mêmes copains, les vrais, les purs, les durs. Ceux qui viennent aussi nous rendre visite dans chacun de nos pays d’expatriation, même dans les pays qui sont loin en bas dans le classement des tops destinations des agences de voyage. L’expat, ça permet de faire du vide.

Mais aussi du plein !

Parce que chaque année aux mois de mai-juin-juillet s’enchaînent les fêtes de départ et que le mois de septembre est toujours riche des nouvelles têtes arrivées pendant l’été, l’expatriation est un formidable vivier à amitiés. On en trouve de deux sortes. Les superficielles qu’on aime bien sans être super intimes. Celles qu’on like sur Facebook du bout de la souris, les suivant de loin avec bienveillance dans leurs nouvelles destinations.

Et les super copines d’expat, celles qui nous feront faire des kilomètres pour les revoir aux prochaines vacances dans leur nouveau pays. Avec elles, on partage tout. Des activités, des projets, des fous rires, des angoisses, des pleurs, des verres de bulles et des visites chez le médecin, des coups de gueule et des coups de folie. Ce sont elles qui vous rendent l’expat encore plus belle.

Ce sont elles que vous retrouverez avec plaisir une fois rentrées en France.

Et croyez-nous, ces amitiés-là tiennent l’épreuve du temps et de la distance !

 

Maïté Mougin

 

FemmExpat, vous conseille de lire aussi :

Ma plus belle rencontre en expatriation, c’est…

Vie d’expat, tourbillon de la vie et grand décalage

La tribune de Corinne : « côtoyer les autres expats ? C’est pas pour moi »

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !