Connexion en tant que membre

Bac et post-bac Education Orientation Partenaire de la semaine

Qui de mieux que les alumnis pour parler de l’IPAG Business School?


Qui de mieux que les alumnis pour parler de l’IPAG Business School -
Ambroise d’Hauteville

Le réseau des anciens de l’IPAG Business School est aujourd’hui composé de 12 500 professionnels à travers le monde. Pour ces alumni, l’école est bien plus qu’une simple ligne sur leur CV, ils y ont appris des valeurs, rencontré des amis et continuent, chacun à leur manière, à faire vivre ce lien qui les unit à l’IPAG depuis leur premier jour de cours.

Pour en parler, nous sommes allés à la rencontre d’Ambroise d’Hauteville, diplômé du Programme Grande École en 2001.

 

Racontez-nous votre entrée à l’IPAG…

Ambroise d’Hauteville. À l’époque, j’étais à Lyon en première année de classes préparatoires et puis j’ai eu envie d’entrer dans le vif du sujet et d’intégrer directement une école de commerce sans aller jusqu’au bout de la prépa. Le choix de Paris et de l’IPAG s’est imposé naturellement. Le Programme Grande École avait bonne réputation et je dois avouer que la localisation du campus, au cœur de la capitale, a beaucoup joué aussi. Ces premières années à Paris, c’était vraiment la bande de copains de l’IPAG, les cours la journée, les petits boulots, la vie en autonomie, les rêves plein la tête et l’envie de faire un travail qui me permette de voyager.

 

Justement, quelle a été votre première expérience à l’étranger ?

Qui de mieux que les alumnis pour parler de l’IPAG Business School -

AH.Dans mes souvenirs, la 3e année du cursus était consacrée à l’expatriation, il me semble que c’est toujours le cas d’ailleurs. Un diplômé de l’IPAG faisait du business aux États-Unis et cherchait un stagiaire. J’ai passé un entretien, j’ai été pris et je suis donc parti 6 mois là-bas pour travailler dans une agence de location de voiture. C’était une super expérience, la première d’une longue liste quand j’y repense.

Ensuite vous avez démarré votre carrière d’expatrié en Afrique du Nord…

AH.Oui, j’ai été un des tous premiers VIE (Volontaire International en Entreprise) de France au début des années 2000 et j’ai eu la chance d’intégrer l’entreprise américaine Steelcase, en Tunisie d’abord, puis au Maroc et à Paris avant de partir à Pékin, Shanghai et désormais Hong Kong où je suis Education Director, toujours dans la même boîte.

 

Dans quelle mesure vos années à l’IPAG vous ont-elles préparé à cette belle carrière ?

AH.Au-delà des connaissances qu’on acquiert je dirais que cette école m’a appris à être débrouillard, téméraire et créatif. C’est quelque chose que je retrouve chez tous mes amis rencontrés sur les bancs de l’IPAG il y a 20 ans, et avec qui je suis toujours très lié d’ailleurs. On a tous un parcours différent mais il y a vraiment un état d’esprit IPAG.

Vous suivez toujours l’actualité de l’école ?

Qui de mieux que les alumnis pour parler de l’IPAG Business School -

AH.Bien sûr, même à l’autre bout du monde, on a toujours des nouvelles de l’IPAG grâce au service Alumni et aux réseaux sociaux ou de manière plus inattendue d’ailleurs puisque j’ai fait la connaissance, à Hong Kong, d’une Indienne qui avait fait l’IPAG à Nice. Je savais que l’école avait acquis une certaine réputation à l’international mais je ne m’attendais pas à tomber, par hasard, sur une ipagienne à 9 000 km de Saint-Germain-des-Prés.

Et quels-sont vos projets pour la suite ?

AH.Je ne sais pas encore, peut-être évoluer vers une fonction plus importante en Asie ou occuper un poste similaire dans un autre pays et partir vivre une nouvelle aventure en famille. Et puisqu’on parle du réseau des diplômés, j’aimerais beaucoup essayer de réunir tous les ipagiens d’Asie, expatriés et locaux, lorsque le contexte sanitaire nous le permettra.

 

Pour en savoir plus sur l'École et les formations proposées, consultez le site de notre partenaire IPAG Business School. 

Ceci est un publi-rédactionnel 

FemmExpat vous conseille également de lire :

Les MBA spécialisés de l’IPAG Business School

Le Bachelor of Business Administration de l’IPAG 

L’American Track ou la version anglophone du Programme Grande École (PGE) de l’IPAG 

Conférence Online : BBA, la nouvelle tendance Post Bac avec l’IPAG

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Femmexpat Conférences en ligne

Nos derniers articles !