Connexion en tant que membre

Caisse des Français de l'étranger - CFE La Prévention Les Adolescents Les soins Vos enfants

Troubles alimentaires, soyez vigilants avec vos adolescents

Ajouter à mes favoris

ado-alimentation

La nutrition est un élément clé pour la santé et certaines maladies sont directement liées à ce que l'on mange. S’il est clair que les bonnes pratiques alimentaires ne sont pas l'unique gage pour une meilleure santé, il est reconnu aujourd’hui que cela intervient, en complément de la pratique d'exercice physique, de la réduction de la consommation de tabac et d'alcool, du contrôle du stress et autres facteurs, à une amélioration de la qualité de vie.

A cause des changements liés à la puberté et à la croissance la perception de l’image du corps de vos adolescents se complexifie. Parmi les critères examinés, souvent trop sévèrement, le poids ou plutôt la corpulence, tient une place très importante et des troubles alimentaires peuvent en découler, en particulier pendant cette période sensible.

Un peu plus de la moitié des jeunes jugent leur corps « à peu près au bon poids ». Toutefois, près d’un quart d’entre eux, ayant pourtant un poids normal, voire insuffisant, sont insatisfaits de leur corps qu’ils jugent trop gros… surtout les filles (1).  Chez les 12-17 ans, les jeunes qui font du sport ont effectivement une meilleure image d’eux-mêmes et sont plus nombreux à s’accepter physiquement (2). Il existe des outils permettant de s’appuyer sur des critères objectifs : l’indice de masse corporelle (IMC) calculé en divisant le poids par la taille, au carré permet de mieux faire appréhender son corps à votre adolescent et le faire s’éloigner des images idéalisées (magazines…). Les besoins caloriques des adolescents sont un peu plus importants que ceux des adultes, mais dépendent aussi beaucoup de leur activité physique et si ils sont ou non en phase de croissance.

L’anorexie et la boulimie : deux maladies graves

Les troubles du comportement alimentaire peuvent revêtir plusieurs aspects. L’anorexie et la boulimie sont des maladies du comportement alimentaire qui touchent essentiellement les femmes. Si celles qui souffrent d’anorexie tentent de construire leur force dans le rejet de la nourriture, les boulimiques, au contraire, compensent leurs souffrances et le vide en elles par les aliments. Les formes graves de ces maladies ne concernent, fort heureusement, qu’un petit nombre d’adolescentes (1% à 2% chez les jeunes Françaises). Ces deux maladies liées à des causes psychologiques doivent être prises en charge par des médecins.

L’anorexie :

Une personne anorexique cherche à  maintenir son poids en dessous d’un poids normal et est obsédées par la peur de grossir. Cela se manifeste donc par une perte d’appétit très marquée et prolongée. Son poids et l’illusion de le contrôler conditionne son estime d’elle-même. Difficulté à s'alimenter, perturbations sociales, complications physiques et psychologiques plus ou moins graves… Les troubles liés à l'anorexie va au-delà du simple trouble alimentaire et altère la santé dans son ensemble. Chez les adolescentes ayant déjà leurs règles, l’anorexie va les arrêter.

Souvent, les jeunes qui souffrent de cette maladie cherchent à la cacher. C’est pourtant une pathologie grave qui doit être prise en charge. Le suivi médical comprend la plupart du temps une psychothérapie individuelle et des conseils diététiques pour réapprendre le plaisir du goût.

La boulimie :

Cette maladie se caractérise quant à elle par l’absorption d’une très grande quantité de nourriture en une période de temps très courte, comme s’il s’agissait d’une véritable pulsion. Ces moments de « fringales » incontrôlées se répètent chaque semaine, parfois plusieurs fois, sur une période prolongée (au moins trois mois). Ils sont suivis de vomissements provoqués quand la personne atteint une sensation de « trop-plein ». L’adolescente peut aussi pratiquer des exercices très intensifs pour « compenser » la nourriture avalée en trop grande quantité et éviter une prise de poids. C’est pour cela que la boulimie peut passer inaperçue car le poids ne bouge pas forcément beaucoup.

L’anorexie et la boulimie sont deux troubles alimentaires qui peuvent parfois coexister. Il peut aussi y avoir une alternance entre des périodes d’anorexie et de boulimie.

Quand s’inquiéter ? Si votre adolescent présente certains de ces signes, soyez attentifs mais le plus souvent cela ne pourrait être que des désordres passagers… N’hésitez pas à aborder le sujet avec votre médecin…

-          si un régime extrêmement strict est entamé mais sans objectif précis,

-          si les aliments sont soigneusement triés, comptés, mâchés très longuement,

-          si à la moindre calorie ingérée, votre enfant fait des exercices physiques très (trop) intenses pour la dépenser,

-          si des excuses sont souvent avancées pour éviter de passer à table avec d’autres personnes (famille, amis…),

-          si d’un naturel plutôt sociable, votre adolescent se replie brusquement sur soi,

-          si tous les prétextes sont utilisés pour pouvoir aller se faire vomir… dans ce cas les yeux jaunes, larmoyants, le teint rouge et des dents abîmées par les acides gastriques sont révélateurs…

(1)   Source : enquête internationale Health Behaviour in School-aged Children - La santé des élèves de 11 à 15 ans en France / 2006, aux éditions INPES.

(2) Rapport « Sport, adolescence et famille », ministère de la Santé, de la Famille et des Personnes Handicapées – Novembre 2003
Bon à savoir :

 

CFE-petit* La Caisse des Français de l’Etranger édite régulièrement des « Mag santé jeunes » qui s’adresse aux adolescents et porte sur différents sujets liés à la prévention et à l’éducation pour une bonne santé (tabac, contraception, les jeunes et le sport, etc.). Tous les numéros sont téléchargeables sur le site de la Caisse sur www.cfe.fr (le n°16 traite justement des troubles alimentaires). N’hésitez pas à les suggérer à votre adolescent !

Pour aller plus loin :

www.mangerbouger.fr

Femmexpat vous conseille de lire :

L'alcool et les adolescents

Tout savoir sur le tabac et les jeunes

Le sommeil et les adolescents

Etudiants : Que faire en cas d'accident à l'étranger ?


1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point