Connexion en tant que membre

Education La Petite Enfance La Scolarité

Nos petits expats : quand la rentrée ne se passe vraiment pas bien


Nos petits expats : quand la rentrée ne se passe vraiment pas bienCa y est, la rentrée c’est déjà du passé. Le temps se compte en semaines (voire en mois suivant le coin du monde où vous êtes) depuis que vous avez déposé vos petits expats dans leur nouvelle école. Dans ce nouveau pays, avec de nouveaux profs, de nouveaux copains, une nouvelle culture, voire une nouvelle langue. Oui, mais voilà, là vous sentez bien qu’il y a un problème. Alors comment faire quand la rentrée ne se passe vraiment pas bien ?

Quand s’alarmer ?

Si votre enfant a quelques difficultés au début dans sa nouvelle école, c’est normal. Mais au bout de quelques semaines, ou dès le deuxième trimestre, les choses devraient se caler. Votre enfant devrait être intégré.

Donc, on ne s’alarme pas tout de suite. On prend le temps d’observer et de prendre du recul. Mais on surveille. Quelques signes, notamment, peuvent vous mettre la puce à l’oreille.

Les signes qui peuvent vous inquiéter

  • La solitude. Votre enfant ne se fait pas d’amis.
  • La tristesse. Votre enfant est abattu et il communique peu.
  • Des témoignages. Si votre enfant est victime de malveillance ou de harcèlement, il pourra vous en parler. Mais vous pourrez aussi être alertée par le témoignage d’un tiers, un camarade de classe par exemple, ou le parent de celui-ci.

Que faire ?

Parler avec votre enfant

C’est la première chose à faire. Mais pas la plus simple. Car il y a de grandes chances que votre enfant ait du mal à communiquer sur un sujet qui le met lui-même très mal à l’aise.

N’ayez pas trop d’attente et laissez-lui la porte ouverte.

En parler à l’école

Et là vous verrez que les écoles internationales sont généralement sensibilisées à ce sujet. Elles ont l’habitude d’accueillir des enfants de tous horizons, tous les ans. Elles savent donc proposer des méthodes efficaces

Consulter un psychologue

Si vraiment les choses ne s’améliorent pas, n’hésitez surtout pas à consulter un psychologue spécialisé dans l’intégration des enfants internationaux.

Ce contenu est tiré de la vidéo d'Alix Carnot : "Comment aider un enfant à intégrer l'école".

 

 

Alix Carnot - Expat CommunicationAuteur de « Chéri-e, on s’expatrie ! », Alix Carnot est aussi la directrice du pôle Expat Intelligence d’Expat Communication, l’éditeur de FemmExpat.

 

 

 

FemmExpat vous recommande de lire aussi :

 Le retour d’expat en 7 mots !

Associer boulot, expat et couple : un podcast à ne pas manquer !


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !