Connexion en tant que membre

Actualités Les billets d'humeur Ma vie en expatriation Le Club Des Mamans

Fête des mères : double WOW pour nous expats


fête-des-mères-double-wow-pour-nous-expatsTout le monde le sait, une maman expat, ça se fête deux fois. Une fois dans son pays d’accueil et une fois le jour de la fête des mères françaises. En 2021, ce dimanche 30 mai. C’est ainsi et chez FemmExpat, nous revendiquons haut et fort ce droit à la double fête des mères.

2021 : des expats mamans au bout du roul’…

Comme en 2020, nous sommes impressionnées par l’énergie, le courage et la détermination des mamans expats tout autour du monde. Pour beaucoup c’est une nouvelle fête des mères loin de sa propre maman, loin de ses enfants, loin de ses proches. La fragilité de la situation en Asie, en Inde, en Amérique latine gagne du terrain, entraînant encore plus d’incertitudes sur l’avenir et les possibilités de retour cet été ou en septembre. Pour beaucoup, l’emoji : "Femme qui hausse les épaules" (🤷‍♀️) est devenu la réponse à beaucoup (trop) d’interrogations.

Education, expat et covid : annus horribilis

En temps normal, c’est sur maman que repose le sujet. Découvrir que les crèches pour les bébés de quelques mois sont quand même un des gros avantages de la maternité en France. Attendre donc que votre petit chéri ait trois ans pour le mettre dans une école. Choisir la dite école. Française, internationale ? Là c’est pour celles qui ont le choix. Mais parfois vous êtes expatriée dans un coin du monde sans ces options. Depuis février 2020, l’école à la maison n’est plus un choix mais une règle imposée dans une grande partie du monde. Maman devient prof, répétitrice,  informaticienne et spécialiste réseau pour que Martin ou Léa puissent accéder à leur Teams/école. On ne va pas vous refaire le film.

Tout mener de front

Vous voilà donc à tout mener de front. Covid, comptage des jours post quarantaine post voyage post retour… en plus des classiques apprentissage de la langue, CV en anglais et vaccins du petit dernier. Cet article, publié en mars 2021, fait le tour de la question : Femme, mère, épouse, expat : la quadrature du cercle ?

Et pourtant, vous êtes en train de faire quelque chose d’extraordinaire !

Car vous n’élevez pas n’importe quels enfants. Vous, à la maison, vous avez des TCK. Des quoi ?!!! Des Third Culture Kids, TCK, prononcez ticikey avec votre plus bel accent British. Ou américain. Car en l’occurrence, ce sont eux les pionniers de la réflexion dans ce domaine.

Un TCK est un enfant dont la culture n’est ni tout à fait celle de ses parents, ni tout à fait celle du pays où il est vit, ni même exactement celle de son passeport. Bref, vous l’avez compris, ce sont vos enfants, vous les expat-mamans !

 

…Et des mamans comblées 

Et pourtant, être maman en cette année bien pourrie, a été aussi une source de gratitude. Une blogueuse (expat belge en Californie, d’ailleurs) disait l’autre jour « Vous savez pourquoi on fait des enfants? Pour l’amour qu’ils nous jettent au visage spontanément. » (https://www.facebook.com/seayouson/) Et il est vrai que dans nos moments de doute, de ras le bols, de lassitude, d’envie de tout abandonner,… le sourire de nos enfants, leur humour, leur énergie a été notre bouée de sauvetage. 

Donc vivez à fond votre vie de maman-expat, profitez de l’ouverture que cela apporte à vos enfants et ce dimanche, chérissez vos colliers de nouilles !

Bonne fête les maman-expats !

Bonus 1 : A quoi reconnaît-on une maman expat ?

10 trucs que ne font que les mamans expats !Mamans expats, il n’est pas trop tard pour se faire plaisir, négocier un 2e collier de nouilles, un resto ou… un bijou ! Et pour nous, une jolie occasion de vous repasser ce super article : 10 trucs que ne font que les mamans expats ! 

Parce que oui, c’est une posture…  

Bonus 2 : choisir sa destination en fonction de la fête des mères, c'est possible !

A-t-on déjà choisi sa destination en fonction de la fête des mères ? En tout cas, pour les mamans expatriées au long cours qui ont l’occasion d’accoucher aux quatre coins du monde, il existe une réelle possibilité d’être fêtée de février à décembre. A bon entendeur, voici quelques exemples.

 

  • Norvège : le deuxième dimanche de janvier
  • Géorgie : le 3 mars
  • Irlande : le quatrième dimanche de Carême
  • Egypte : l’équinoxe de printemps
  • Arménie : le 7 avril
  • Corée du Sud : le 8 mai
  • Paraguay : le 15 mai
  • Pologne : le 26 mai
  • Mongolie : le 1er juin
  • Luxembourg : le premier dimanche de juin
  • Thaïlande : le 12 août
  • Argentine : le troisième dimanche d’octobre
  • Russie : le dernier dimanche de novembre
  • Indonésie : le 22 décembre
bouton Abonnement NL FXP- 350x150

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Les 10 commandements de la mère d'enfants expats

Proud french Mamans

Mamans expats, ces mères qui font tourner le monde

Comprendre, partager et oser, les 3 clés de l’expatriation au féminin

Hommage aux Femmes Expat

10 raisons pour recruter une femme expatriée

Paroles de mères expatriées

Confinement : tirer du positif pour la famille expatriée


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Femmexpat Conférences en ligne