Connexion en tant que membre

Actualités

15 ans – Corinne, sur un nuage


corinne-photo-principale-2

Expat Communication a 15 ans. Pour celles qui ne le savent pas, Expat Communication est l’éditeur de FemmExpat. Le 15 septembre dernier, Expat communication a fêté ses 15 ans. L’occasion pour nous de revenir sur les deux femmes qui sont à l’origine de cette aventure, Corinne et Sabine.

Quand Corinne nous parle d’Expat Communication, ses yeux s’illuminent. Son visage rayonne et elle nous conte finalement de sa voie joyeuse et douce l’histoire d’une expatriée qui réalise ses rêves.

Les vies de Corinne

Corinne estime qu’elle a la chance d’avoir connu plusieurs vies. En tant que femme expatriées, mère au foyer, mais toujours très active, elle a gardé cette envie de travailler. Et surtout ce désir, déjà, de créer quelque chose. A son retour d’expatriation il y a une vingtaine d’années, elle n’a pourtant quasiment jamais travaillé. Elle reprend un travail en RH, grâce à un ami qui lui propose d’animer des formations.

Quand Sabine (avec qui elle était expatriée en Thaïlande) vient la voir avec un projet de site internet, elle attrape immédiatement la perche qui lui est tendue. Et saisit l’occasion de concrétiser son rêve d’entrepreneure, de commencer une autre vie.

Avancer petit à petit

Dès le départ, Corinne met toute son énergie dans ce nouveau projet. Elle décide cependant de ne rien changer aux habitudes familiales. Elle se souvient aujourd’hui de ces longues soirées à travailler dans son lit. Et son regard part dans des souvenirs de famille dont les couleurs font sourire son visage.

Il y a eu aussi cette chambre de bonne où elles se retrouvaient à deux avec Sabine. Puis à trois avec leur assistante, Alix. Gilles aidait pour le site. Paquita est venue ensuite. Une équipe d’associés se met en place. Corinne et Sabine assurent cependant l’essentiel. Corinne gère plutôt les formations et Sabine le site.

Bref, au début, comme pour tous les petits entrepreneurs, ce n’est pas forcément glamour. Il faut apprendre à exploiter ses compétences, en développer de nouvelles. Ça semble parfois énorme. Mais s’il y a bien une constante qui vient régulièrement délier les mots (et les maux) de Corinne, c’est bien l’enthousiasme !

Croire en son projet

Un aspect de l’aventure d’Expat Communication que Corinne affectionne aussi beaucoup est celui d’être une pionnière. En effet, à l’époque où elles créent Expat Communication, il n’existe aucun service pour les expatriés, à part quelques stages interculturels et des cours de langue. Mais rien concernant l’aide au changement et l’accompagnement du conjoint.

Cette idée de réunir des gens qui sont dans la même situation, mais qui partent pour des destinations différentes avec des profils très étranges, semble très étrange. Corinne et Sabine ont décidé de proposer le service  dont elles auraient elles-mêmes aimé profiter au long de leurs expatriations.

Finalement, elles arrivent avec quelques choses que les entreprises ne demandaient pas. Mais elles croient en leur projet et elles avancent.

Réussir à ouvrir les portes

Il leur faudra le temps d’ouvrir les portes, convaincre les partenaires et les clients de leur faire confiance. Dans ces moments de doutes, ce ne sont pas toujours ceux auxquels elles pensent qui leur ouvrent les portes.

Du coup, Corinne se rappelle avec émotion le premier contrat que Sabine et elle ont signé. Elle nous raconte dans un grand éclat de rire comment elles ont hurlé de joie en tombant dans les bras l’une de l’autre dans l’ascenseur, une fois sorties de leur rendez-vous.

Au cœur de l’humain, avec bienveillance

Aujourd’hui Expat Communication a 15 ans et l’aventure continue. Les équipes se sont étoffées. Pour Corinne, le principal défi est de conserver l’ADN d’Expat Communication : son côté humain et bienveillant.

Bien sûr, elle espère proposer toutes les compétences d’Expat Communication à toujours plus de gens, augmenter l’audience, internationaliser.  Maintenant on connaît mieux l’expatrié, et son conjoint dont on considère enfin réellement les problématiques. Mais Corinne estime qu’il reste encore beaucoup à inventer pour valoriser le conjoint d’expat !

Lors de la soirée organisée à la Rotonde de l’école Militaire pour cet anniversaire tout en émotions, Corinne s’est rendu compte de ce qu’elle et Sabine avaient semé et fait germer. Elle a retrouvé tous les anciens. Beaucoup de personnes qu’elle avait accompagnés aussi, venus pour certains de Bruxelles, Lyon, Los Angeles… Elle était sur un nuage.

 

 

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

15 ans - Sabine, toutes voiles dehors

15 ans - Toute une équipe !


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne