Connexion en tant que membre

Les billets d'humeur Ma vie en expatriation Vie d'expat

En 30 points, pourquoi partir en expatriation, vraiment, c’est sans intérêt


En 30 points, pourquoi partir en expatriation, vraiment, c'est sans intérêtPartir en expat, vraiment, quelle drôle d’idée… 

 

Certains prétendent que l’expatriation est la meilleure expérience de leur vie, mais franchement, on ne voit pas l'intérêt :

 

1. Changer de numéro de portable, c’est tellement contraignant. Ça veut dire envoyer le nouveau à tous ses contacts. Cre-vant. A tous les coups il va falloir papoter et donner des nouvelles, en plus.

2. Et puis tous les plus beaux paysages du monde sont en France, non ? Alors franchement, pourquoi aller voir ailleurs ?

3. Les Français sont réputés pour être toujours heureux et joyeux, il y a sûrement une bonne raison. "J'en suis l'exemple frappant".

4. Qui voudrait découvrir de nouvelles cultures ? J'ai déjà bien assez à faire avec la mienne, merci beaucoup. Et puis on parle bien de choc des cultures, alors bon, vous voyez le tableau... 

5. Apprendre une autre langue ? Franchement... Le français est la langue la plus charmante au monde, tout le monde sait ça... les autres s'adapteront, allez.

6. Le décalage horaire ça fatigue trop, non pas question de partir.

7. De plus, vous risqueriez de vous faire piquer pas des petites bêtes inconnues sur place. Bien trop risqué !

8. Et ça voudrait dire adieu au camembert affiné au calvados ? Plutôt mourir que d’y renoncer !

9. Ne pensez même pas à Noël, vous risqueriez de ne peut être pas le passer sous la neige.

10. Et un anniversaire sans Anne-Sophie et Justine ce n’est pas un anniversaire !

11. Ils connaissent les savons de Marseille à l’étranger ?

12. Où ça d’ailleurs ? Parce que si c’est une ville qui n’est pas connue, c’est même pas la peine d’en parler… J'ai un standing, moi, madame.

13. Même pas sûr de trouver des dolipranes si vous êtes en grave dépression sur place.

14. Vous ne pourrez peut être même pas boire l’eau du robinet ! C’est un cauchemar rien que d’y penser.

15. Si ça se trouve, les oiseaux ne chantent pas. Peut-être même qu’il n’y a pas de ciel.

16. Fini les pauses clopes, elles n’auront sûrement pas le même parfum.

17. S’ils n’utilisent pas le système métrique, comment je vais faire, moi, pour calculer mes performances au jogging ? Ah je le savais ! Vous n’y aviez pas pensé à celle-là.

18. Et si on roule à gauche, je n’ose même pas imaginer la panique.

19. A tous les coups, il va pleuvoir 350jours/365. La déprime...

20. Attendez, on n’a pas encore parlé de l’école française. Qui nous dit qu’ils y apprennent bien le français ? Pauvres gamins !

21. Et si mes enfants se blessent, où trouver du mercurochrome ? À tous les coups, adieu les pansements Batman à la pharmacie… non mais imaginez le drame juste un instant ! Pauvres gamins (re) !

22. Pas sûre de capter la chaîne « Pêche et Chasse », non « Chasse et Pêche », enfin je sais plus. C’est quand même essentiel de savoir qu’elle est là, si on veut, un jour, peut-être. Au cas où, quoi.

23. Qui me dit que je trouverai des M&M’s, des madeleines, de la Volvic Citron ou de la soupe à la tomate dans les distributeurs des stations-service, hein ?

24. Et comment fait-on pour les pourboires au restaurant ? On en laisse, on n’en laisse pas ? Quel stress, mon dieu, quel stress...

25. Qui vous parle de restaurant en fait ? Vous allez peut être devoir pêcher votre poisson vous-même, mais si vous ne pouvez pas regarder « Chasse et Pêche », comment faire ?

26. Et pour se dire bonjour, on se serre la main ? La jambe ? Combien de bises ? Rien que d’y penser j’ai le cerveau qui fait des nœuds.

27. Avez-vous bien réfléchi ? Ça n’existe peut-être pas les happy hours ! Mayday, mayday !

28. Et si les locaux s’imaginent qu'on ne se plaît pas dans leur pays ? À tous les coups on va se faire lyncher, montrer du doigt, la honte suprême ! Il va falloir faire semblant, je te raconte pas...

29. Le seul avantage, éventuellement, ça serait de dire que vous êtes Française, c’est bien connu, ça permet de marquer des points avant même d’avoir dit son prénom. « Très chic ! »

30. Rater tous les déjeuners dominicaux chez belle-maman, impensable ! Quoique… « Chéri, c’est à combien de kilomètres, déjà, Petaouchnok ? 3000 ? OK, je fais les valises !»

 Non franchement, partir en expat, je ne vois pas l'intérêt, ça me fatigue d'avance... 

 

Enfin, pour parodier l'homme au long nez (pas Pinocchio, l'autre) : "on pourrait dire, oh Dieu, bien des choses en somme !". Vous avez des idées pour compléter cette liste ? On vous écoute ! (editorial@femmexpat.com)

 

 

 

Femmexpat vous conseille de lire :

6 trucs infaillibles pour rater son expatriation à coup sûr

Les 3 étapes de la nouvelle vie d’expat

Le départ en expatriation vu par vos proches

Comment annoncer son départ aux parents ?

Hé la famille ! Nous partons vivre à l’étranger ! 

24 choses à ne surtout pas faire en France

Positiver un retour qui approche

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !